10/08/2018 16:18
Concernant la pénurie de travailleurs dans l'industrie de la pêche, laquelle a été déplorée officiellement par l'Association thaïlandaise de la pêche, le ministre a annoncé que son ministère avait discuté avec les agences concernées des moyens nécessaires afin de pourvoir les 42.649 travailleurs que demande l’industrie nationale de la pêche.
>>La Thaïlande est optimiste quant aux exportations de riz au deuxième semestre
>>La Thaïlande se concentre sur les activités de recherche et développement
>>La Thaïlande s'efforce de booster le développement durable des frontières

Le secteur thaïlandais de la pêche connaît actuellement une pénurie de main-d'œuvre. Photo : Vietnam Plus/CVN

Selon l’agence de presse NNT, le ministre a ajouté que les chefs d'entreprise du secteur de la pêche souhaitant embaucher plus de travailleurs étrangers ont jusqu'au 15 août prochain pour déposer une demande auprès de n'importe quel bureau de travail situé dans les 22 provinces côtières que compte le pays.

De son côté, le ministère thaïlandais du Travail discutera avec les autorités du Cambodge, du Laos, du Myanmar et du Vietnam afin d'importer des travailleurs migrants dans le cadre d'un protocole d'accord.

Il a invité les chefs d'entreprise du secteur de la pêche ainsi que les autorités à une réunion organisée le 7 août dernier pour s'informer du processus d'accueil des travailleurs migrants et d'autres questions en suspens en vue d'une compréhension mutuelle.

Par ailleurs, quelque 11.000 travailleurs migrants de l’industrie de la pêche dont le permis de travail expirera le 30 septembre prochain le verront se prolonger pour deux ans en se présentant du 20 août au 30 septembre à un bureau de travail. Dans le même temps, les employeurs doivent déposer dans les délais fixés les demandes d'emploi des travailleurs migrants auprès des bureaux de travail.
 
VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.