21/05/2015 17:20
Selon le dernier sondage du réseau d’emploi JobStreet.com, 80% des travailleurs vietnamiens sont mécontents de leur rémunération actuelle, et 53% disent avoir un salaire inférieur au marché. Cela provient du fait que les employés n’ont pas assez d’informations sur les pratiques salariales.

>>Envoi de travailleurs à l’étranger, des résultats encourageants
>>Difficile de trouver un emploi pour les travailleurs indépendants
 

Top 10 des salaires les plus élevés dans le secteur du management au Vietnam, selon le rapport de JobStreet.com. Photo : Trung Khanh/CVN

Pour donner une image plus claire sur ce point, JobStreet.com a présenté, lors d'une conférence de presse donnée mercredi 20 mai à Hô Chi Minh-Ville, un rapport détaillé sur les salaires comprenant de précieuses informations par secteur ainsi que par position sur le marché actuel du travail au Vietnam.

Ce rapport, qui est le fruit d’analyses de plus de 60.000 emplois ayant fait l’objet d’annonces sur JobStreet.com, contribuera à une plus grande transparence lors des recrutements.

Selon ce rapport, il existe trois groupes socioprofessionnels dont les salaires sont les plus élevés au Vietnam, le secteur de la santé et des technologies de l’information pour les secrétaires et les assistantes. Puis, pour les salaires moyens avec plus de 5 ans d’expérience, les administrateurs, les personnels soignants et les reporters et rédacteurs.

Le rapport indique également que les salaires au Vietnam demeurent encore faibles par rapport aux autres pays de la région. Les trois raisons avancées pour expliquer ce phénomène sont une faible productivité des salariés, les variations entre générations d'employés de bureaux, et le manque de transparence sur les salaires.

Une difficulté pour les travailleurs

Lê Hoàng Hiêp, 35 ans, habite dans le 3e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville. Il travaille depuis plus de trois ans dans une compagnie, mais son salaire n’a pas progressé, autour de 5 millions de dôngs. Il déclare : «Bien que je sente que mon salaire n’est pas convenable, je ne dispose pourtant d'aucune information sur les salaires actuels sur le marché du travail pour pouvoir négocier une augmentation».

 

Un sondage du réseau d’emploi JobStreet.com indique que les salaires au Vietnam demeurent encore faibles par rapport aux autres pays de la région. 
Photo : Vu Sinh/VNA/CVN


Le manque de possibilités d'évaluation conduit aussi souvent à accepter un salaire inférieur, ce qui explique que 68% des travailleurs vietnamiens déclarent que leurs revenus ne peuvent couvrir toutes les dépenses de la vie quotidienne. Parmi ceux-ci, 38% des travailleurs dépensent entre 2 et 4 millions de dôngs par mois, alors que 31% de ceux ayant un revenu d’entre 3 et 5 millions de dôngs disent ne pas pouvoir boucler les fins de mois.

En fait, la majorité des travailleurs ne peuvent pas évaluer leurs capacités par rapport au niveau moyen du marché pour pouvoir élever une revendication salariale ou refuser un salaire trop bas à l’embauche.

Tout cela a conduit de nombreux travailleurs à accepter d’être sous-payés, ou rend la recherche d’un emploi plus difficile, en particulier chez les jeunes diplômés sans expérience pour pouvoir réellement négocier un salaire.

Transparence des salaires ? Allez sur JobStreet.com

«Les pratiques de salaires sur le marché sont une question très sensible dont la plupart des employeurs ne discutent pas ouvertement», a déclaré Nguyên Xuân Trinh, directeur marketing de JobStreet.com.

Afin d’aider les candidats à négocier leurs salaires avec un futur employeur, JobStreet.com tente d'apporter de nouvelles informations avec son service «Suggestion de salaire» qui permet présente un salaire pour chaque offre d'emploi du site.

Grâce à cette fonction, les candidats disposent maintenant d’une base crédible pour pouvoir évaluer et arrêter par eux-mêmes une prétention.

Quant aux employeurs, ces salaires leur permettront un meilleur recrutement, plus riche et plus attrayant pour les candidats.

JobStreet.com est aujourd’hui un géant spécialisé dans les offres et demandes d’emplois en Asie du Sud-Est. Il couvre Singapour, la Malaisie, l’Indonésie, l’Inde, les Philippines,  le Japon et le Vietnam, et représente actuellement plus de 300.000 entreprises et plus de 15 millions de candidats dans toute l'Asie du Sud-Est.

JobStreet.com Vietnam présente plus de 6.000 emplois mis à jour quotidiennement. Il soutient de grandes entreprises pour recruter des talents grâce à un système fiable et pratique une gestion stricte reconnue internationalement.

Trung Khánh/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Festival de couleurs dans la vallée des fleurs de Bac Hà La vallée des fleurs de Bac Hà située dans le hameau de San Bay, district de Bac Hà, province de Lào Cai (Nord-Ouest) est considérée comme une des destinations les plus attrayantes de la région.