14/06/2019 17:55
La Russie et l'Union européenne ont dit espérer jeudi 13 juin qu'une solution permettant de prolonger le contrat existant sur le transit du gaz russe vers l'Europe via le territoire ukrainien serait trouvée avec l'Ukraine.
Le système de transit du gaz à Kiev le 22 avril 2015. Photo: AFP/VNA/CVN


"La Russie est prête à poursuivre le transit du gaz via l'Ukraine et à assurer les livraisons aux consommateurs européens. Nous sommes prêts à prolonger le contrat aux conditions existantes", a déclaré le ministre russe de l'Énergie, Alexandre Novak, à l'issue d'une rencontre avec le commissaire européen chargé de l'Énergie, le Slovaque Maros Sefcovic.

"Nous estimons que nous n'avons pas besoin d'un plan B (...), car nous avons toujours trouvé de bonnes solutions constructives", a souligné de son côté M. Sefcovic. L'accord de transit entre la Russie et l'Ukraine s'achève fin 2019 et les deux pays n'arrivent pas à se mettre d'accord pour la suite.

Fin 2019, deux gazoducs -le germano-russe Nord Stream 2 et le turco-russe Turkish Stream - contournant le territoire ukrainien sont censés entrer en service, ce qui priverait Kiev d'une manne financière conséquente.


APS/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France aide Lilama 2 pour la formation professionnelle