30/07/2019 17:17
Les pagodes Trân Quôc à Hanoi et Buu Long à Hô Chi Minh-Ville ont été classées dans la liste des pagodes bouddhistes les plus belles. Cette liste est élue par le magazine américain National Geographic.
>>La pagode de Bich Dông à la saison des lotus
>>Minh Thành, une pagode à ne pas manquer à Gia Lai
>>Le Centre figure dans les top 10 des meilleures destinations à visiter en Asie-Pacifique en 2019

Située sur une petite péninsule du lac de l’Ouest, la pagode Trân Quôc, âgée de près de 1 500 ans, était le centre bouddhiste de la citadelle Thang Long durant la dynastie des Ly et des Trân.

La pagode Trân Quôc à Hanoi. Photo: Linh Le/CVN

La pagode Trân Quôc attire de nombreux bouddhistes et visiteurs vietnamiens et étrangers grâce à sa beauté architecturale et à sa signification historique. Elle abrite un arbre Bodhi qui est considéré comme le produit de l'arbre d'origine sous lequel le Bouddha a atteint l'illumination en Inde. La pagode a également plusieurs statues de culte dans la cour frontale. Ces statues ont été gravées et polies méticuleusement par des artisans habiles il y a des centaines d'années.

La pagode Buu Long se trouve dans le district 9, à la périphérie de Hô-Chi-Minh-Ville. Le magazine américain loue les dragons sculptés qui gravissent les escaliers du temple et la piscine turquoise reflétant les murs blancs et les flèches dorées du temple. La pagode a été construite en 1942 sur une colline près de la rivière Dông Nai et a fait l'objet d'une restauration majeure en 2007. Son architecture porte désormais des influences indiennes ainsi que d'autres pays d'Asie du Sud-Est tels que le Myanmar, la Thaïlande et le Laos.

Une caractéristique intéressante de la pagode Buu Long est que les croyants ne sont pas autorisés à brûler de l'encens ou des bougies, car ils pratiquent le bouddhisme Theraveda. Seul le Bouddha est vénéré dans cette pagode, contrairement à la plupart des autres temples vietnamiens où de nombreuses divinités, y compris celles d'autres pays, sont vénérées.

Les autres beaux temples bouddhistes élus par le magazine américain sont Bagan (Myanmar), Wat Benchamabophit (Thaïlande), Seiganto-ji (Japon), Wat RongKhun (Thaïlande), Paro Taktsang (Bhoutan), Taung Kalat (Myanmar), Wat Xieng Thong (Laos), le temple bouddhiste et taoïste Man Mo à Hong Kong (Chine), Kye Gompa (Inde), Mahabodhi (Inde), Byodo-In (Hawaï), Angkor Wat (Cambodge), le palais de Gyeongbokgung (République de Corée) ), Datsan Gunzechoinei (Russie), le monastère de Gangtey (Bhoutan), le monastère de Kopan (Népal), Borobudur (Indonésie) et Thean Hou (Malaisie).

NDEL/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

Ninh Binh accueillera l’Année nationale du tourisme 2020 "Hoa Lu - ancienne capitale du millénaire" sera le thème de l’Année nationale du tourisme 2020 qui sera organisée dans la province de Ninh Binh, au Nord. L’information a été rendue publique lors de la première réunion du Comité national de pilotage de l’Année nationale du tourisme 2020 - Ninh Binh, tenu à Hanoï mercredi 21 août.