21/02/2020 23:58
La police de la province centrale de Hà Tinh a déclaré jeudi 20 février avoir décidé d’engager des poursuites pénales contre sept suspects pour organisation et entremise de l’émigration illégale en vertu de l’article 349 du Code pénal.
>>Camion charnier : rapatrier les cadavres des victimes décédées au Royaume-Uni
>>Le Vietnam accélère le rapatriement des dépouilles des victimes au Royaume-Uni


Les corps des victimes de la tragégie près de Londres sont rapatriés dans leur pays natal.
Photo : VNA/CVN

La décision d’engager des poursuites pénales contre sept suspects pour organisation et entremise de l’émigration illégale en vertu de l’article 349 du Code pénal, a été prise en lien avec la tragégie dans l’Essex, près de Londres, au Royaume-Uni, dans laquelle 39 personnes ont été retrouvées mortes le 23 octobre 2019 dans un conteneur dans le parc industriel de Waterglade, et identifiées comme Vietnamiennes.

La police de Hà Tinh a également demandé au ministère de la Sécurité publique de travailler avec Interpol pour publier une notice rouge pour l’un des suspects du nom de Nguyên Thi Thuy Diêm, qui réside en Chine.

L’enquête a montré que ces suspects avaient mené des procédures pour que 67 personnes à Hai Phong, Hai Duong, Nam Dinh, Nghê An, Hà Tinh, Quang Binh et Tây Ninh se rendent illégalement dans des pays européens pour travailler.

Le 31 octobre 2019 et le 8 novembre 2019, la police a arrêté Trân Dinh Truong et Nguyên Thi Thuy Hoa. Le 21 novembre, Nguyên Quôc Thanh a été arrêté et il a informé la police de l’implication de Nguyên Thi Thuy Diêm.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Cà Mau recherche des solutions pour un nouveau développement  Comme de nombreuses autres localités du pays, la province de Cà Mau est confrontée à de nombreuses difficultés dans le tourisme, en raison du COVID-19.