09/07/2017 11:02
S’étirant sur 17 km, la plage de Trà Cô, dans la ville de Móng Cái, province septentrionale de Quang Ninh, est la plus longue du Vietnam. Malgré le nombre de touristes qui y affluent, elle a gardé tout son charme et son authenticité.
>>Le marais d’Ao Châu, une ode à la nature
>>Bai Cháy redéfinit la notion de plage à Quang Ninh
>>Hai Tiên, nouvelle perle du tourisme balnéaire à Thanh Hoa

La plage de Trà Cô est la plus longue du Vietnam.

À l’extrême Nord-Est du pays, à environ 9 km du centre-ville de Móng Cái, trône Trà Cô, un site ponctué de temples et de pagodes faisant face à la mer et à une splendide bande de sable blanc. Frangée de filaos, la plage de Trà Cô attire de nombreux vacanciers, majoritairement des Hanoïens.

Un aspect encore préservé

Trà Cô attire une foule de visiteurs à la saison estivale, séduits par son sable fin et son immensité. Elle séduit aussi par son aspect sauvage, l’ambiance paisible de ses villages de pêcheurs, la simplicité des habitants locaux. En outre, une route asphaltée longe la plage de sable blanc ombragée par des rangées de filaos.

Outre les bains de mer, les touristes peuvent pratiquer différents sports tels que beach-soccer ou beach-volley. Le matin, il est possible de se balader sur les sentiers côtiers afin de respirer l’air pur de la mer. Dans l’après-midi, vous pouvez enfourcher un tandem pour vous promener le long de la plage. Ici, point de musique envahissante. Simplement le spectacle de la nature, le bruit du vent et des vagues.

À 200 km au nord-est de la ville de Ha Long, la zone touristique de Trà Cô est une véritable attraction. Elle est connue notamment pour le cap Sa Vi, le point le plus au Nord-Est du Vietnam. À 6 km de là, Côn Mang accueille chaque jour, en hauteur, l’aube et le crépuscule, pourvu bien sûr que le ciel soit dégagé.

Le cap Sa Vi est à l’extrémité Nord-Est du pays, à la frontière avec la Chine.

Cette zone abrite aussi un village de pêcheurs avec la possibilité de découvrir leur mode de vie, de goûter les spécialités locales et de discuter avec eux de la pluie et du beau temps. D’autres sites se trouvent à proximité tels que l’église et la maison commune de Trà Cô… Les touristes font leurs emplettes à la porte-frontière de Móng Cái, où l’on trouve toutes sortes de produits.

Investir pour l’avenir

La maison commune de Trà Cô, dans le bourg éponyme, a été construite durant la dynastie des Lê postérieurs (XVe siècle). Ce monument arbore une architecture typiquement vietnamienne. En 1974, la bâtisse a été reconnue site architectural artistique national par le ministère de la Culture et de l’Information (aujourd’hui ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme). Ici, on pratique le culte aux six fondateurs de cette zone avec, du 30e jour du 5e mois lunaire au 6e jour du 6e mois lunaire, un festival. Cette grande fête spirituelle et culturelle des pêcheurs attire un grand nombre de locaux et de visiteurs venus des quatre coins du pays.

Pour préparer la saison touristique 2017, la ville de Móng Cái a mis l’accent sur l’amélioration des infrastructures et de la qualité des produits touristiques en prônant l’image d’une ville sûre et accueillante. Selon le Comité populaire municipal, au premier trimestre de cette année, la ville a accueilli près de 570.00 touristes, soit une croissance de 13% en glissement annuel. Son chiffre d’affaires a atteint plus de 358,6 milliards de dôngs (+11%). Une excellente nouvelle pour ce qui constitue désormais son premier secteur économique.

«Pour préparer la saison touristique 2017, Móng Cái s’est concentrée sur le renforcement de la gestion étatique en matière de tourisme, mais aussi sur la gestion étroite des activités des voyagistes, l’investissement dans les infrastructures et le développement des produits touristiques», a souligné Pham Thi Oanh, chef du Bureau de la culture et de l’information de la ville de Móng Cái.

«Actuellement, notre entreprise met l’accent sur l’aménagement global des paysages de Sa Vi, des zones gastronomiques, des zones de loisirs et du Village culturel des ethnies de la province de Quang Ninh pour faire de Móng Cái une destination attrayante», a affirmé Dang Duy Quân, directeur général de la Sarl Tri Luc.  

Afin que Trà Cô puisse devenir un centre touristique plus séduisant, la ville de Móng Cái a élaboré un plan détaillé de développement des infrastructures, notamment d’hôtellerie-restauration. En outre, elle continue à investir et améliorer la qualité des produits touristiques tels que «La rue piétonne», «La rue des gourmets», avec également la création de produits écotouristiques. Sans oublier la restauration des monuments historiques.                  
  
Texte et photos : Mai Huong - Thu Hiên/CVN




 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les étrangers découvrent la gastronomie vietnamienne

Clôture de l’Année touristique nationale 2017 Ayant pour thème "Couleurs du Nord-Ouest", l’Année touristique nationale 2017 s’est clôturée samedi soir 16 décembre dans la province de Lào Cai, avec la cérémonie d’annonce de la décision de reconnaissance du bourg de Sa Pa en tant que site touristique national.