03/06/2018 22:01
L’exposition multi-sensorielle intitulée "Trà art" a ouvert ses portes le 1er juin à l’Espace, Institut français de Hanoï. Un projet original, initié par la jeune photographe Nguyên Tuong Vân, fait voyager les spectateurs à travers les histoires des théiers de Shan Neige centenaires au sommet des montagnes nuageux du Nord-Ouest.
>>Exposition multidimensionnelle "Between Fragmentation and Wholeness"
>>Exposition de photos à l'occasion de la Fête nationale d'Azerbaïdjan
>>Chocolat : ouverture d’une «maison Marou» au cœur de la capitale
>>La fabrication des bun de Mach Tràng: une activité multi-séculaire à préserver

Les artistes participant au projet Trà art. De gauche à droite: Nguyên Tuong Vân, Nguyên Quynh Phuong, et Marcus Bowler.

Comme son nom l’indique, "Trà art" éveille en douceur les sensations et les émotions des spectateurs dans l’univers du thé Shan Neige. L’exposition se divise en espaces séparés: les derniers dessins et croquis du regretté dessinateur français, Gérard Gorridge; un reportage photographique de la porteuse du projet Nguyên Tuong Vân; une installation nommée "un cercle infini" de la sculptrice Nguyên Thu Hang ainsi qu’une série de peintures utilisant la technologie de la réalité virtuelle augmentée dont les auteurs sont les deux jeunes artistes Nguyên Quynh Phuong et Marcus Bowler.

En particulier, durant l’exposition, les visiteurs ont pu déguster le thé Shan premium, servi par la lauréate du concours Tea Master Cup Vietnam, Tòng Thi Xuân, tout en appréciant la performance chorégraphique de la danseuse Nguyên Mai Anh, sur la musique mélodieuse de Ngô Hông Quang.

Cette ambiance remplie de musique, de saveur et d’images a réussi à emporter les visiteurs jusqu’aux vertus essentielles de l’art de thé: l’harmonie, la pureté et la paix. Les photos et le son des images interactives ont conduit les visiteurs à explorer les facettes discrètes de la douceur irrésistible des feuilles du théier Shan Neige.

"L’exposition a su m’apporté de nouvelles connaissances sur une plante bien connue et chère aux Vietnamiens : le théier. De plus, son approche originale, grâce à la réalité virtuelle mais surtout la dégustation des tasses de thé Shan a suscité une grande curiosité auprès des jeunes comme nous", a confié Hanh Nguyên, la jeune étudiante hanoïenne.

Les images utilisant la technologie de la réalité virtuelle augmentée présentent la beauté des théiers Shan Neige.

Fruits d’une passion
et d’efforts sans relâche


Initié par la jeune photographe vietnamienne Nguyên Tuong Vân  qui travaille actuellement en France, l’exposition "Trà art" est le résultat du projet éponyme visant à promouvoir le théier Shan Neige de la région montagneuse de la province de Hà Giang. "Tout ceci est à l’origine de mon inspiration. J’ai découvert la beauté du théier Shan Neige quand j’ai trouvé un sachet de ce thé au cœur de Paris. À ce moment-là, je ne connaissais pas ce thé Shan du Vietnam, j’ai alors fouillé des informations sur internet : il s’agissait d’un théier centenaire sauvage, qui vit en toute liberté dans la nature, sur les sommets de Hà Giang. L’image de cette liberté, du respect des ethnies Mông et Dao envers la nature, envers le théier, ont suscité en moi une source d’inspiration inexplicable", a partagé l’artiste en racontant le début de son projet.

En collaboration avec le dessinateur Gérald Gorridge, ami et professeur de plusieurs générations d’artistes vietnamiens ainsi que d’un collectif de jeunes artistes vietnamiens et étrangers, le groupe a vécu une aventure mémorable à Hà Giang, en partant à la découverte de ces fameux théiers. Ils ont ensuite décidé d’exprimer leur beauté à travers différents langages artistiques.

"Ce projet est vraiment une aventure pour moi, une aventure remplie de défis, surtout quand j’ai eu l’idée d’utiliser la réalité virtuelle pour présenter le théier Shan. Cette nouvelle technologie a exigé de nous une maîtrise parfaite des connaissances en informatique afin de concrétiser notre idée", a confié Quynh Phuong. L’exposition est aussi un grand remerciement, un hommage au dessinateur Gorridge qui est récemment décédé sans avoir pu témoigner du fruit des efforts sans relâche de son équipe.

L’exposition qui se déroule jusqu’au 9 juillet est une destination incontournable pour tous les amateurs de thé.

Texte et photos: Hông Anh/CVN

Diplômée du Département de photographie, de l’École de l’image des Gobelins, la photographe vietnamienne et porteuse du projet Trà Art, Nguyên Tuong Vân, vit et travaille en France.
L’artiste d’animation Nguyên Quynh Phuong est diplômée en illustration et animation de l’École des beaux-arts de Cambridge, Royaume-Uni. Phuong poursuit actuellement un Master en animation à la prestigieuse école de l’image des Gobelins en  France.
L’artiste d’animation anglais Marcus Bowler est diplômé en illustration et animation de l’Ecole des Beaux-Arts de Cambridge, Royaume-Uni.
Le regretté Gérald Gorridge est un dessinateur français, affectueusement appelé par ses amis vietnamiens "Ma xó Hà Nội". Il laisse plusieurs croquis et dessins inachevés qu’il avait commencés pour Trà art.
La sculptrice Trân Thu Hang est diplômée de l’Université des Beaux-Arts du Vietnam. Elle est particulièrement connue pour ses expositions de sculptures de poupées en bois.
Le compositeur et multi-instrumentiste Ngô Hông Quang, qui vit et travaille aux Pays-Bas a composé la musique de l’exposition.

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Quang Ninh accueille le 15 millionième touriste étranger du Vietnam Le Vietnam devrait accueillir son 15 millionième visiteur étranger en 2018 à la ville de Ha Long, dans la province côtière de Quang Ninh (Nord), fin novembre ou début décembre.