31/03/2020 11:06
Lundi 30 mars, le président du Comité central du Front de la Patrie du Vietnam (FPV) a reçu des soutiens d'unités et individus de l'ensemble du pays pour la prévention et la lutte contre la pandémie de COVID-19.
>>HCM-Ville débloque 2.750 milliards de dôngs pour le combat contre le COVID-19
>>Soutien de nombreux particuliers pour la lutte contre le COVID-19

Le représentant du VOV remet 300 millions de dôngs pour la lutte contre l'épidémie de COVID-19. Photo : VNA/CVN

Les salariés de la radio La Voix du Vietnam (VOV) ont offert chacun au moins un jour de salaire au Fonds d’urgence contre le COVID-19.

La présidence de VOV a remis lundi 30 mars une enveloppe de 300 millions de dôngs (11.500 euros) au Front de la Patrie, qui est chargé de gérer ce fonds.

Le groupe Tân A Dai Thanh a également apporté un soutien conséquent, de 1,5  milliard de dôngs

Le même jour,  la vice-présidente du Comité central du FPV, Truong Thi Ngoc Anh, a reçu 130 millions de dôngs de l'Association Vietnam - République tchèque; 90 millions de dôngs de la société par actions Skyway Group, 5 tonnes de riz du groupe de bénévoles de Tam Phuc; 70 millions de dôngs de Taco Vietnam Trading Service Joint Stock Company; 63 millions de Vietnam EFY Informatics Technology Joint Stock Company de VND; 40 millions du club de golf TimeCity et ses amis,...

Le 30 mars, dans la ville de Hà Giang de la province homonyme (Nord),  le service des Relations extérieures de Hà Giang a reçu 200 millions de dôngs de Good Neighbors International de la République de Corée au Vietnam (GNI) pour soutenir la province dans sa lutte contre le COVID-19. .

Jusqu'au lundi 30 mars, le Front de la Patrie du Vietnam a reçu 500 milliards de dôngs (19,2 millions d’euros) de la part d'entreprises et particuliers de l’ensemble du pays.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

La porte de la ville ouverte sur la mer Autrefois paisible bourgade, Vung Tàu, la porte d’entrée de l’estuaire menant à Hô Chi Minh-Ville, est devenue sous l’impulsion du commerce de la pêche et du tourisme une ville importante du Sud.