15/09/2018 18:10
Une vaste opération citoyenne de nettoyage, le "World clean up day", se tient du 14 au 16 septembre en France avec plus de 1.100 opérations prévues, mais aussi dans 150 autres pays.
>>Empreinte plastique: premier danger pour notre environnement
>>Sacs en plastique: changer les habitudes des consommateurs

Une vaste opération citoyenne de nettoyage, le "World clean up day", se tient du 14 au 16 septembre en France avec plus de 1.100 opérations prévues, mais aussi dans 150 autres pays. Photo: AFP/VNA/CVN


Cette "journée mondiale du nettoyage" est organisée pour la première fois sur le modèle d'un mouvement lancé il y a dix ans en Estonie et qui a essaimé depuis dans d'autres pays. En 2008, l'événement avait réuni 4% des Estoniens, qui avaient ramassé 10.000 tonnes de déchets, selon l'association World clean up day France.

Les opérations de nettoyage, lancées à l'initiative d'écoles, d'entreprises, de collectivités ou de simples particuliers, sont répertoriées sur le site worldcleanupday.fr. Il peut s'agir du nettoyage de grosses décharges ou "de randonnées où les gens vont ramasser les déchets", a expliqué Yaël Derhy, coordinatrice générale pour l'association française.

La secrétaire d'État à la Transition écologique Brune Poirson se rendait vendredi 14 septembre à La Défense, près de Paris, pour une opération de ramassage de mégots.

L'association estime à environ 100.000 le nombre de participants potentiels, l'objectif étant que 5% de la population des pays concernés se mobilise, selon Yaël Derhy. En France, la démission de Nicolas Hulot du poste de ministre de la Transition écologique et l'organisation d'une marche pour le climat ont contribué à donner une impulsion supplémentaire au mouvement, selon l'association.

"L'objectif n'est pas de recommencer tous les ans, mais de générer une prise de conscience par l'action", poursuit-elle. "Une fois qu'on a ramassé des déchets, on ne les regarde plus de la même manière", estime-t-elle.

Un forum sera organisé le 19 novembre pour faire un bilan de cette action.
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ancien ambassadeur de France et son amour spécial pour Hanoï

Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus Depuis 300 ans, la station balnéaire de Bà Ria-Vung Tàu occupe une place particulière dans le Sud du Vietnam. Dotée de paysages naturels exceptionnels et d’un riche patrimoine culturel et historique, le tourisme est un secteur économique majeur de cette province.