22/08/2017 23:50
La visite officielle du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV) Nguyên Phu Trong du 22 au 24 août en Indonésie est considérée comme un tournant dans les relations économiques entre les deux pays.
>>Nguyên Phu Trong entame sa visite officielle en Indonésie
>>Vietnam - Indonésie : coopération dans le commerce de l’huile de palme et du papier
>>Porter le commerce bilatéral Vietnam - Indonésie à 10 milliards de dollars
>>Vietnam et Indonésie promeuvent la coopération au commerce

Le Vietnam exporte en Indonésie riz, pétrole brut, ciment, pièces détachées électroniques, produits agricoles et importe engrais, carburants,  machines, papier.
Photo : Trong Dat/VNA/CVN

Le Vietnam et l’Indonésie sont membres de l’ASEAN, de l’APEC… L’Indonésie est un partenaire important et riche de potentiels du Vietnam et ce dernier est l’unique pays membre de l’ASEAN avec lequel l’Indonésie maintient un partenariat stratégique.

Depuis l’établissement du partenariat stratégique en 2013, la valeur des échanges commerciaux a progressé de plus en plus.

Ces dernières années, les relations commerciales se sont développées de façon encourageante. Le commerce bilatéral est ainsi passé de 4,6 milliards de dollars en 2012 à 5,6 milliards de dollars en 2016 et a connu une hausse annuelle de 5%.

Au cours du premier semestre, ce chiffre est de 3,19 milliards de dollars, soit une hausse de 24% en glissement annuel, dont 1,42 milliard de dollars d'exportations vietnamiennes (+12%) et 1,77 milliard d'importations (+37,4%).

Lever les obstacles dans les relations bilatérales

En avril 2017, l’Indonésie se classait 5e au sein de l’ASEAN et 30e parmi les 105 pays et territoires investissant au Vietnam, avec 59 projets dans la prospection et l'exploitation pétrolières, l’exploitation de charbon, la banque, l’hôtellerie, la transformation de  produits en bois, la confection. L’Indonésie a de grands projets au Vietnam, tels que la joint-venture de l’hôtel Horizon Hanoï, l’Hôtel international Ciputra Hanoï tandis que le Vietnam compte sept projets en Indonésie, notamment dans l’exploitation minière, la vente au détail et en gros, et la communication.

Selon le vice-ministre de l’Industrie et du Commerce Dô Thang Hai, certains produits du Vietnam comme le riz, les téléphones mobiles, les ordinateurs, l’acier… rencontrent des obstacles, que l’organisation de comités mixtes de promotion des relations de coopération commerciale et d’investissement devrait permettre de résoudre.

Le ministre indonésien du Commerce Enggartiasto Lukita a déclaré que son pays accorde toujours des priorités au Vietnam, notamment les importations de riz. Il a salué la coopération bilatérale dans l'import-export, la transformation du poivre.

Les deux pays ont convenu de renforcer les échanges de délégations de tous les échelons, renforcer les échanges d'informations et le partage d'expériencesdns les domaines afin de s'efforcer d'atteindre 10 milliards de dollars de la valeur commercial bilatéral en 2018. De plus, les deux parties ont également convenu de coopérer plus étroitement pour lever les obstacles dans les relations bilatérales, d’encourager la connectivité de leurs secteurs économiques privées pour valoriser les potentiels de coopération.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Capturer de beaux moments avec les marguerites Daisy de Hanoï Entre la mi-novembre et la mi-décembre, quand Hanoï ressent les premiers vents hivernaux, c’est la pleine saison des marguerites Daisy (Astéracées). En cette période, ce serait une faute de goût de ne pas acheter un bouquet. Mais pour une expérience plus romantique, rien ne vaut une balade dans un champ de fleurs en banlieue.