01/08/2011 02:38
Le complexe Topas Sapa, avec ses 25 charmantes petites villas en granite blanc, bien équipées avec un mobilier rustique mais confortable alliant bois, bambou ou rotin est l'endroit parfait pour toutes les âmes voulant renouer quelques temps avec la nature.
Même le shampooing et le gel douche sont fabriqués à base de matières respectueuses de l'environnement, et l'alimentation électrique provient de l'énergie solaire.

À 20 km du bourg de Sa Pa (province de Lào Cai, Nord), Topas Sa Pa s'étend sur cinq hectares dans la commune de Thanh Kim, sur les contreforts du mont Topas Ecolodge qui fait partie du massif de Hoàng Liên. Ses 25 villas s'éparpillent ça et là sur les pentes et sont reliées par un chemin caillouteux. Du balcon, on peut contempler la vallée Muong Hoa, ses champs en gradins et de petits villages. Le climat change chaque jour au fil des quatre saisons. En l'absence de brouillard, les touristes semblent se plonger dans la beauté de la nature : des chemins ondulés, des cours d'eau serpentant tels des bandes de soie brillantes sous le soleil, des maisons qui tantôt apparaissent, tantôt disparaissent… C'est cette ambiance paisible que viennent chercher les visiteurs.

Maker Tent, un Anglais qui passe un petit séjour de quatre jours à Topas Sa Pa, est ravi : "Cette villégiature est extraordinaire. Outre les paysages pittoresques de la montagne de Sa Pa, je suis plongé dans un environnement on ne peut plus respectueux de la nature". De plus, pour ce touriste, il ne faut manquer, et ce sous aucun prétexte la découverte des traits culturels des minorités ethniques qui peuplent la région, comme la dégustation de l'alcool de riz des Dao au village de Thanh Kim, ou encore les plats spéciaux des Tày au village de Ban Hô...

Une fois établis à Topas Sapa, c'est un sentiment profond de plénitude et de relaxation qui envahit les visiteurs, qu'ils soient vietnamiens ou étrangers. Helen Asana, une Australienne, y est déjà venue à deux reprises. "J'aime contempler l'aurore ici. Le soleil s'élève petit à petit au-dessus des monts lointains, les nuages semblent aussi diffuser la lumière, le tout dans un cadre ou le calme et la nature sont demeurés rois...", confie-t-elle.

Autre caractéristique, Topas Sa Pa est totalement "émancipé" des équipements du monde civilisé : ni téléviseur ni réfrigérateur, il n'y a que quelques lampes fonctionnant à l'énergie solaire.

Avec ses particularités, Topas Sa Pas n'est pas à la portée de toutes les bourses. Il faut compter 108 dollars pour une chambre simple et 112 dollars pour une double. Ce qui n'empêche pas les 25 villas d'afficher presque complet, ce quelle que soit la période de l'année. Pourquoi un tel engouement alors ? Peut-être parce que la relaxation et le bien-être qu'apportent les lieux n'ont pas de prix, tout simplement !

Ngoc Lam/CVN
1/8/2011
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Le printemps arrive chez les Xa Phang de Diên Biên Nous nous rendons aujourd’hui à Thèn Pa, un hameau rattaché à la commune de Sa Lông, dans la province septentrionale de Diên Biên, pour découvrir la façon dont les Xa Phang célèbrent le Têt.