12/05/2018 16:08
Depuis onze ans, des étrangers atteints de différentes maladies se rendent à Hôi An (province centrale de Quang Nam) afin de ne plus penser à leur état. Un séjour qui leur permet de faire le plein d’optimisme.
>>Source thermale Thanh Thuy, pour faire le plein d’énergie
>>10.000 ha de plantes médicinales à Hà Giang
>>Découvrir le Vietnam autrement

Des touristes étrangers lors du voyage proposé par Universal Medicine à Hôi An, dans la province de Quang Nam (Centre).
Photo : Huu Kha/CVN

En mars, un groupe de 400 touristes, tous atteints de maladies et venus de 25 pays, se réunit dans la vieille ville de Hôi An. Ils y restent un mois, comme à leur habitude depuis une dizaine d’années.

"Tous les membres du groupe ont des problèmes de santé. Ce sont pour la plupart des personnes âgées souffrant de diabète, d’arthrose dégénérative, de cancer ou de troubles psychologiques…", a informé Serge Benhayon, de l’organisation de médecine alternative Universal Medicine (Australie), responsable du groupe. Avant d’ajouter que le séjour leur permettra de s’amuser, de prendre des repas respectant strictement un régime sain, de se détendre, d’être optimistes pour enfin surmonter la maladie.

Il s’agit de la 11e édition de ce type de voyage. En 2007, Serge Benhayon était en charge de découvrir les sites "thérapeutiques" adéquats au Vietnam et la ville de Hôi An lui est apparue comme une évidence: "Je suis allé à Hô Chi Minh-Ville, Huê, Hanoï, Ha Long... mais j’ai finalement eu un coup de foudre pour Hôi An en raison de ses paysages naturels et de ses gens doux et aimables. Je l’ai donc choisie. Chaque année en mars, j’accompagne un groupe d’environ 400 personnes pour un séjour d’un mois".

Menus purs et sains

Outre les activités et visites bénéfiques à l’esprit, les organisateurs accordent un soin particulier à la nourriture en raison de son impact sur la santé des malades. Ainsi les repas sont-ils étudiés en conséquence: "En un mois ici, les visiteurs se voient offrir une alimentation à base de produits végétaux au sein de laquelle les fruits et légumes représentent 80% du menu, alors que crevettes, poissons et autres fruits de mer sont bouillis ou cuits à la vapeur. Tous les plats sont absolument exempts de graisse. La viande est limitée", a fait savoir Huy Nguyên, propriétaire de la station de villégiature Tropical Beach Hôi An, où sont logés les touristes. En outre, durant le séjour, on ne boit que de l’eau et personne ne fume.

La vielle ville de Hôi An (province centrale de Quang Nam) a été reconnue en 1999 patrimoine mondial de l’UNESCO.
Photo : Thanh Hà/VNA/CVN

Selon Serge Benhayon, ces onze dernières années, des milliers de ses clients sont venus à Hôi An. Après avoir passé de longues vacances ici, ils retournent chez eux de bien meilleure humeur et ils présentent ensuite leur expérience à leurs amis, aussi les participants sont de plus en plus nombreux d’année en année. "Nous avons des personnes qui ne ratent aucun voyage depuis onze ans et plusieurs souffrant de pathologies dégénératives de la colonne vertébrale se sentent mieux", a-t-il expliqué.

Expériences magnifiques

Eunice Minford, chirurgienne de 52 ans, participe à ce séjour thérapeutique depuis dix ans. "Le premier voyage à Hôi An il y a dix ans a été pour moi une source d’expériences magnifiques. Après un mois, je me sentais bien mieux dans ma vie professionnelle et privée. Je prends donc systématiquement un mois de congé chaque année à Hôi An", a-t-elle raconté.

Et d’ajouter: "Ici, nous profitons d’aliments de qualité, de beaux paysages, surtout de plages ensoleillées, et nous nous faisons des amis. En outre, nous discutons des origines de nos problèmes de santé et découvrons ensemble des solutions, des régimes alimentaires qui nous permettent d’oublier nos problèmes ou au moins d’être plus optimistes".

Pour Serge Benhayon, responsable du groupe, les activités proposées durant le séjour font du bien au moral des participants. Ils peuvent s’amuser et discuter plus facilement que dans un autre contexte. Les activités sont arrangées de telle manière que les membres semblent former une véritable communauté dans laquelle les disputes sont très rares.
 
Mai Quynh/CVN
 


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.