20/08/2019 17:28
Beaucoup de villes et provinces ont connu des changements radicaux en raison du développement touristique.
>>Pour attirer davantage des touristes étrangers au Vietnam
>>Les potentiels touristiques du Vietnam présentés en Argentine
>>Pour attirer davantage de touristes à Dà Nang

Un système des téléphériques au complexe touristique Bà Nà Hills, ville de Dà Nang (Centre). Photo: Hoàng Phuong/CVN

Selon les données de l’Administration nationale du tourisme (ANT), ces dix dernières années, le nombre de voyageurs venant au Vietnam a enregistré une hausse de 14,5% par an. Rien qu’en 2017, le pays a atteint une croissance de 29,1%.

Les recettes du secteur touristique sont passées de 96.000 milliards de dôngs en 2010 à 620.000 milliards en 2018 avec une augmentation moyenne de 26,9%. Ainsi, de part le poids toujours important de ce secteur dans l’économie vietnamienne, il représente 7% du Produit intérieur brut du pays.


Opportunités pour le domaine de l’aviation

Le développement du secteur touristique permettra l’essor de l’aviation. "Les villes et provinces souhaitent accueillir davantage de voyageurs, surtout des étrangers, et devraient investir dans la modernisation de leurs aéroports et construire de nouveaux aérogares. Quant à elles, les compagnies aériennes peuvent ouvrir de nouvelles lignes", a analysé Lê Hoàng Châu, président de l’Association immobilière de Hô Chi Minh-Ville.
 
Il y a dix ans, la ville côtière de Dà Nang au Centre ne disposait que de peu infrastructures touristiques. À ce moment-là, cette ville était considérée comme un "point de transit" pour les touristes allant à Huê et  Hôi An. En 2008, Dà Nang a accueilli 1,26 million de visiteurs, soit un tiers de Hô Chi Minh-Ville.

Un an plus tard, la mise en service du complexe touristique Bà Nà Hills avec un système des téléphériques a radicalement changé la situation. L’année dernière, le secteur du tourisme local s’est chiffré à 24.600 milliards de dôngs, contre 1.000 milliards en 2009.

Une autoroute reliant Vân Dôn à Ha Long, province de Quang Ninh (Nord).
Photo: VNA/CVN

De grands noms de l’hôtellerie tels qu’Intercontinental, Pullman, Novotel, Mercure ou encore Hyatt s’implantent à Dà Nang et renforcent ainsi l’attractivité  touristique de la ville, à hauteur de 21,78% par an actuellement.

Idem pour la province de Quang Ninh au Nord-Est. Ces dernières années, Quang Ninh, Ha Long notamment, est devenu une destination de choix pour de nombreux investisseurs tant vietnamiens qu’étrangers dans le secteur touristique. De plus, Ha Long offre une grande palette d’activités telles que le carnaval de Ha Long, le festival de danse (Sun Dance Festival) ou encore la Sun Pool Party... Ainsi, en 2018, la croissance économique provinciale a atteint 11,1%, chiffre-record de ces six dernières années.

Grâce au tourisme, l’île de Phu Quôc dans la province de Kiên Giang au Sud, devient une destination privilégiée en Asie du Sud-Est pour les voyageurs et investisseurs.

Développer les infrastructures

Le marché nocturne de Phu Quôc, île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est une destination de prédilection de nombreux touristes étrangers.
Photo: Hông Dat/VNA/CVN

Les provinces se concentrent sur la modernisation des infrastructures afin d’attirer touristes et investisseurs. Grâce à cela, leur physionomie a évolué et Quang Ninh illustre ces changements. Ces trois dernières années, une série de projets sont sortis de terre comme le pont de Bach Dang, l’aéroport international de Vân Dôn, l’autoroute Ha Long - Vân Dôn… Désormais, Ha Long est un véritable "aimant" à investissements, surtout dans le secteur touristique.

En deux ans, Quang Ninh a accueilli une centaine de projets immobiliers dont la plupart relève du secteur touristique. On peut voir notamment des réalisations de Vin Group (Vinpearl Ha Long et Vinhomes Dragon Bay) et Sun Group (Sun World Ha Long Complex et Sun Premier Village Ha Long Bay).

Selon Lê Hoàng Châu, président de l’Association immobilière de Hô Chi Minh-Ville, le développement touristique entraînera l’essor de nombreux autres secteurs dont l’aviation, l’immobilier, le commerce, la culture... "Les patrimoines immatériels comme hat xoan (chant printanier), ca trù (chant des courtisans), quan ho (chant alterné)…, et les sites touristiques ont été largement mis en avant", a-t-il affirmé.

Hoàng Phuong/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’argentique et les jeunes vietnamiens: le grand amour !

Diverses activités de promotion du tourisme prévues à Quang Binh La province de Quang Binh, dans le Nord du pays, organisera de nombreuses activités ces prochains mois pour attirer les touristes, notamment à l’occasion du Nouvel An 2020.