15/08/2021 13:30
Face aux difficultés liées à l'épidémie, quatre localités du Centre - Quang Binh, Thua Thiên-Huê, Dà Nang et Quang Nam - ont décidé de renforcer leur connexion avec les partenaires européens de voyage, en particulier le marché français, afin de promouvoir le tourisme post-COVID.
>>Centre septentrional : les tourismes maritime et patrimonial sont des tendances principales
>>Le tourisme du Centre en plein essor
>>Promotion du tourisme du Centre du Vietnam en Europe

Touristes au mausolée de Khai Dinh, dans la ville de Huê (province de Thua Thiên-Huê).

Dans un contexte où l'ensemble du pays s'efforce de lutter contre l'épidémie de COVID-19, plus de 95% des agences de voyages ont dû changer leur modèle économique, investissant dans d'autres domaines, pour survivre, tandis que plusieurs milliers de travailleurs du secteur sont tombés au chômage.

Face à cette situation, les Services de la culture, des sports et du tourisme ainsi que les associations touristiques de quatre localités du Centre - Quang Binh, Thua Thiên-Huê, Dà Nang et Quang Nam - ont proposé un certain nombre de solutions pour soutenir ces entreprises, dont notamment l'organisation de conférences en ligne pour promouvoir l'image du tourisme local sur le marché européen, notamment la France.

Ces webinaires ont pour but de créer des opportunités de connexion pour les entreprises touristiques des parties prenantes et de préparer de nouveaux circuits post-COVID-19.

D'après le directeur adjoint du Service du tourisme de la province de Thua Thiên-Huê, Nguyên Van Phuc, "grâce à ces réunions, nous espérons accueillir, une fois la pandémie maîtrisée, davantage de visiteurs en provenance des marchés européens dont la France".

En effet, le nombre d'infections en Europe a diminué de manière significative et le taux de personnes ayant une couverture vaccinale complète (injection des deux doses de vaccins anti-COVID) est de plus en plus élevé.

Selon une enquête, lorsque le taux de vaccination est passé à plus de 70% de la population, les Européens devraient reprendre leur voyage à l’étranger. Et l'Asie du Sud-Est, dont le Vietnam, sera une des destinations de choix. "Dans l'avenir proche, si le Vietnam atteint une couverture vaccinale élevée, les agences de voyages de l’Europe seront prêtes à organiser des visites vers le pays. À cause du COVID, il faudrait créer des circuits fermés dans la région Centre concernant seulement trois ou quatre localités avec la mise en place d’une zone sûre, un +couloir vert+ pour les touristes étrangers", a-t-il déclaré.

Le Pont d’Or, un des sites touristiques les plus remarquables de Dà Nang.

D’après Nguyên Tân Van, deuxième secrétaire de l'ambassade du Vietnam en France, en moyenne, plus de 90% des Français voyagent à l’étranger chaque année, avec une dépense totale de plusieurs dizaines de milliards d’USD. En 2019, les Français ont dépensé 51,6 milliards d’USD pour leurs circuits internationaux, à la 5e place dans le classement mondial.

"En juillet 2021, plus de 46% de la population française a reçu une seconde dose du vaccin et a recommencé ses voyages dans son pays. Dans l’avenir, l'ambassade du Vietnam en France soutiendra la promotion du tourisme de ces quatre localités du Centre à travers les canaux diplomatiques et les programmes de coopération de l'ambassade organisés dans de grandes villes françaises", a-t-il affirmé.

Tourismes maritime et patrimonial

Nguyên Hai Nam, président de l'Association du Business des Vietnamiens de France - ABVietFrance, a déclaré que selon une enquête sur la demande touristique post-COVID, les visiteurs français préfèrent le tourisme lent (slow tourisme ou slow travel), les voyages proches de la nature et respectueux de l'environnement, en apprenant davantage sur la culture et la vie des habitants locaux. L'écotourisme et le tourisme responsable sont de plus en plus appréciés des Français. Ainsi, le Vietnam est leur destination de prédilection.

En avril, les localités du Centre ont également organisé un webinaire pour connecter le marché du tourisme de l'Asie du Sud-Est.

À travers ces conférences de connexion touristique en Europe, surtout en France, et en Asie du Sud-Est, ces quatre localités préparent ainsi des plans afin d'accueillir les touristes nationaux et étrangers une fois que l'épidémie sera sous contrôle.

Avec ses plus de 1.900 km de côtes, cette région du Centre est forcément attrayante sur le plan touristique. Les tourismes dits maritime et patrimonial sont les deux tendances principales, attirant un bon nombre de voyageurs dans la région septentrionale du Centre. En 2018, sur les 15,5 millions de visiteurs étrangers qui se sont rendus au Vietnam, 9,5 millions ont visité le Centre et le Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre).

Texte et photos : Tu Linh - Trong Dat/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Hô Chi Minh-Ville promeut ses atouts touristiques sur les plateformes en ligne Le 17e Festival du tourisme de Hô Chi Minh-Ville se déroule du 4 au 25 décembre avec de nombreuses activités organisées à la fois en présentiel et en ligne.