05/07/2021 09:35
La province de Thanh Hoa au Centre affirme de plus en plus son attrait et son potentiel, mais le tourisme - une zone considérée comme une "mine d'or" n'a pas été exploité à son plein potentiel.
>>Édification de la Nouvelle ruralité à Thanh Hoa
>>Thanh Hoa lutte efficacement contre l'épidémie dans ses zones industrielles
>>Thanh Hoa devrait devenir un pôle économique et touristique

Une vue de la plage de Sâm Son, province de Thanh Hoa (Centre).

Située dans le Nord du pays, à 150 km au sud de la capitale Hanoï, la province de Thanh Hoa dispose de riches potentiels touristiques. Ces dernières années, le tourisme s’y est développé rapidement et la province affiche aujourd’hui de grandes ambitions en la matière.

Sâm Son, une plage idyllique

Avec un littoral de 102 km, Thanh Hoa possède de nombreuses belles plages telles que Sam Son (ville de Sâm Son), Hai Tiên (district de Hoang Hoa), Hai Hoà (au district de Tinh Gia).

La plage Sâm Son est l'une des stations balnéaires célèbres du Vietnam, exploitée par les Français depuis le début du XXe siècle. S'étendant sur près de 6 km de l'estuaire de Lach Hoi jusqu’au pied de la montagne Truong Le, Sam Son disposed’une plage de sable en pente douce, d’un océan aux eaux limpides et une concentration modérée en sel, ce qui est très bon pour la santé humaine. En plus de belles plages, la nature offre également à Sam Son de nombreux paysages uniques tels que l'îlot Trong Mai, le temple Dôc Cuoc ou la montagne Cô Tiên.

Outre les ressources marines, Thanh Hoa possède également de riches ressources forestières avec des parcs nationaux et des réserves naturelles, où des espèces végétales et animales rares et précieuses sont préservées et protégées.

Bên En, un Parc national à découvrir

Le plus connu est le Parc national Bên En, situé dans les districts de Nhu Xuân et Nhu Thanh, à 36 km au sud-ouest de la ville de Thanh Hoa. Avec une superficie totale de près de 15.000 hectares, ce Parc n'est pas seulement un lieu de préservation de plantes et d'animaux rares, il est aussi en train de devenir un site d'écotourisme idéal.

Le Parc national de Bên En est un site d’écotourisme époustouflant.

Entouré de collines, le Parc national de Bên En couvre plus de 16.000 ha de forêts. La flore est riche de 462 espèces. La faune est diversifiée avec un millier d'espèces recensées, dont 91 mammifères, 201 oiseaux, 54 reptiles, 31 amphibiens, 68 poissons et 499 insectes. Plusieurs d’entre elles sont inscrites dans le Livre Rouge du Vietnam.

Bên En pourra répondre parfaitement aux envies d’écotourisme d’une population sensibilisée de plus en plus à la nature.  Il est tout à fait possible de séjourner sur place en faisant du camping et en pique-niquant. Sur place, plusieurs activités sont possibles : pêche, rencontre avec les populations locales issues des ethnies Muong et Thaïs, etc. Enfin, la province est aussi le lieu d’une riche histoire culturelle et patriotique.

Une histoire riche et multiple

Thanh Hoa est également connue comme étant une terre riche en traditions culturelles uniques. De nombreux vestiges historiques et culturels ont été préservés ; on pense par exemple au site Hàm Rông – rivière Ma, lieu de nombreuses victoires glorieuses de l'armée et de la population de Thanh Hoa pendant les années de résistance contre les impérialistes américains.

Un autre site historique connu est la citadelle de Lam Kinh, située dans le district de Tho Xuân, à 50 km au nord-ouest de la ville de Thanh Hoa. Ce site, d’une superficie totale d'environ 200 hectares, comprend des œuvres architecturales importantes, comme les palais Lam Kinh et Thai Miêu, ou les tombeaux des rois de la dynastie des Le, et bien d’autres antiquités d’une haute valeur historique, culturelle et scientifique.

Enfin, la Citadelle des Hô, située dans la commune de Vinh Tiên, district de Vinh Lôc est aussi une destination à ne pas manquer. La citadelle, vieille de 600 ans, a été reconnue comme patrimoine culturel mondial par l'UNESCO en 2011. Elle fut la capitale du Vietnam sous la dynastie des Hô (1398-1407). Construite en 1397, cet ouvrage fut la seule citadelle du pays construite entièrement en pierre. Par chance, le siteest parvenu quasiment intact jusqu’à nous. Selon les experts, elle représente un style unique de construction pour une ville impériale d'Asie du Sud-Est.

Tous ces sites sont autant de potentiels touristiques importants pour la province de Thanh Hoa qui dispose ainsi de tous les atouts pour attirer davantage de voyageurs et ainsi affirmer sa position au niveau national.

Texte et photos : Câm Sa - Dinh Nam/CVN




 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.