23/05/2018 10:08
Simon Yates, en tête du Giro après la 16e étape, mardi 22 mai à Rovereto, a annoncé vouloir jouer désormais en défense, à cinq jours de l'arrivée à Rome.
>>Tour d'Italie: Yates réussit son coup de force
>>Tour d'Italie: victoire de l'Italien Battaglin à la 5e étape
Le Britannique Simon Yates leader du Giro, sur le podium à l'arrivée de la 16e étape, le 22 mai à Rovereto.
Photo: AFP/VNA/CVN

"Je suis plus fatigué que ce que l'on croit", a déclaré le Britannique après le contre-la-montre dont il a pris la 20e place, à 1 min 15 sec de son dauphin néerlandais Tom Dumoulin (3e de l'étape).

"Maintenant je ne vais plus attaquer mais défendre. J'espère juste que je ne connaîtrai pas de défaillance", a ajouté le leader de l'équipe Mitchelton.

S'il participe pour la première fois au Tour d'Italie, Yates sait que la course rose a déjà connu par le passé des renversements de situation: "Dans le Giro, beaucoup de choses étranges se passent. Tout coureur qui est à moins de dix minutes peut être dangereux. Je préfèrerais avoir une plus grande avance mais je suis très heureux de ma position."

À propos de son contre-la-montre, le Britannique s'est déclaré "vraiment content": "Je me sentais bien dans la première partie, avec une bonne cadence. J'ai gardé la position. Mais j'ai souffert dans les 10 derniers kilomètres."

Était-ce son meilleur contre la montre? "Sur cette distance c'est certain. Je n'avais jamais fait aussi bien", a répondu Yates. "L'essentiel était de garder le maillot rose. Je m'attendais à perdre plus sur Dumoulin".

Avant les trois dernières étapes de montagne, programmées de jeudi à samedi, le porteur du maillot rose compte 57 secondes d'avance sur le Néerlandais et 3 min 11 sec sur le grimpeur italien Domenico Pozzovivo.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Binh Thuân développe ses potentiels en tourisme maritime Possédant un littoral de près de 200 km et de beaux paysages tels que le ruisseau Tiên, la montagne de Tà Cu, la tour Po Sah Inu, le phare Kê Gà, l’île de Phú Quy, le cap de Yên, les villages de pêcheurs,… la province de Binh Thuân (Centre) est dotée d'un potentiel immense pour développer un tourisme côtier.