10/05/2021 17:43
Le Belge Tim Merlier (Alpecin) a remporté au sprint la deuxième étape du Tour d'Italie cycliste, dimanche 9 mai, à Novare (Nord), devant le champion d'Europe, l'Italien Giacomo Nizzolo.

>>Tour d'Italie : le Giro en éruption, Thomas en souffrance
>>Tour d'Italie: Yates réussit son coup de force
 

Le Belge Tim Merlier remporte au sprint la 2e étape du Tour d'Italie, disputée entre Stupinigi et Novare, le 9 mai.
Photo : AFP/VNA/CVN


L'Italien Filippo Ganna (Ineos) a gardé le maillot rose de leader, au lendemain de son succès dans le contre-la-montre de Turin.

Pendant la course, Ganna a même empoché trois secondes de bonification devant le Belge Remco Evenepoel qui, avec les deux secondes acquises, est revenu à hauteur de son coéquipier portugais Joao Almeida au classement.

Au sprint, Merlier a devancé de près d'une longueur Nizzolo. L'Italien Elia Viviani a pris la troisième place devant le Néerlandais Dylan Groenewegen (4e), de retour d'une suspension de neuf mois pour sanctionner son sprint dangereux du Tour de Pologne l'été dernier.

Champion de Belgique en 2019, Merlier (28 ans) a enlevé son quatrième succès de la saison. Il court le Giro pour la première fois, tout comme son équipe Alpecin qualifiée d'office au titre du classement continental de l'année passée.

Lundi, la troisième étape, longue de 190 kilomètres entre Biella et Canale, comporte trois côtes répertoriées dans la seconde moitié de parcours, avant une dernière petite montée à l'entrée des 15 derniers kilomètres.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Quang Ninh se rouvre aux touristes La province de Quang Ninh, qui n’a enregistré aucun nouveau cas de transmission locale du COVID-19 depuis plus d'un mois a décidé de relancer son tourisme.