25/05/2019 19:26
L'Italien Vincenzo Nibali a titillé le Slovène Primoz Roglic, son grand rival pour la victoire finale, qui lui a laissé les responsabilités de la course dans la 13e étape, vendredi 24 mai, au Lago Serru.
>>Tour d'Italie: les Slovènes commandent le Giro
>>Tour d'Italie: Ewan sprinte avant la montagne

L'Italien Vincenzo Nibali (droite) et le Slovène Primoz Roglic lors de la 13e étape du Tour d'Italie, le 24 mai.
Photo: AFP/VNA/CVN

"S'il veut me suivre jusque chez moi, je lui montrerai mes trophées", a réagi le Sicilien, double vainqueur de l'épreuve (2013, 2016) au contraire de son adversaire au palmarès encore vierge dans les grands tours.

Roglic, deuxième du classement général à 2 min 25 sec de son compatriote Jan Polanc, précède Nibali (5e) de 1 min 44 sec au classement. Au Lago Serru, tous deux ont terminé roue dans roue.

"S'il veut gagner le Giro, ce n'est pas en s'y prenant comme ça", a ajouté le "Requin de Messine", qui a demandé à son lieutenant, l'Italien Domenico Pozzovivo, de travailler pour limiter l'écart dans la montée finale.

"Ce n'était pas une étape simple", a concédé Nibali à propos de cette journée qui a vu plusieurs des coureurs du classement général lui prendre du temps (Zakarin, Landa, Carapaz, Mollema, Majka).
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France aide Lilama 2 pour la formation professionnelle

Ha Long, une ville sans tabac Il y a dix ans, Ha Long, la station balnéaire mondialement connue pour l’exceptionnelle beauté de sa baie, interdisait de fumer dans les sites touristiques, les plages et les hôtels locaux pour promouvoir un tourisme-santé.