26/07/2018 17:35
Le grimpeur colombien Nairo Quintana (Movistar) a remporté en solitaire la 17e étape du Tour de France, marquée par le recul du Britannique Chris Froome, mercredi 25 juillet, au col du Portet.
>>Tour de France: Alaphilippe s'impose dans les Pyrénées
>>Tour de France: à l'attaque des Pyrénées

Le Colombien Nairo Quintana remporte en solitaire la 17e étape du Tour de France au sommet du col pyrénéen du Portet, le 25 juillet.
Photo: AFP/VNA/CVN

Le Gallois Geraint Thomas, troisième de l'étape, a conforté son maillot jaune après cette deuxième des trois étapes pyrénéennes, à quatre jours de l'arrivée à Paris. À l'altitude de 2.215 m, Quintana a précédé de 28 secondes l'Irlandais Dan Martin et de 47 secondes le maillot jaune. Le Colombien, deuxième à deux reprises du Tour (2013 et 2015), n'avait plus gagné d'étape depuis 2013.

Au classement général, Froome a laissé la deuxième place au Néerlandais Tom Dumoulin, désormais pointé à 1 min 59 sec de Thomas. Le quadruple vainqueur du Tour a lâché prise à 1.800 m de la ligne. Attendu par son coéquipier colombien Egan Bernal, il a cédé une cinquantaine de secondes à Thomas.

Romain Bardet a lui aussi faibli dans la montée finale, à 6 km du sommet. Le Français a terminé une minute environ derrière Froome. L'étape, ramassée sur 65 km avec trois ascensions, a donné lieu à un scénario traditionnel malgré un départ innovant, façon grille de départ F1.

L'Estonien Tanel Kangert a initié une échappée qu'il a poursuivi jusqu'à 8,5 km de l'arrivée. Kangert a été longtemps accompagné par le Français Julian Alaphilippe qui a quasiment assuré son maillot à pois du meilleur grimpeur.

Dans le groupe des favoris, les équipes de Bardet et de Quintana ont pris les choses en main dans le col d'Azet-Val Louron, sans déstabiliser pour autant l'équipe Sky. Mais tout s'est joué dans l'ultime montée de 16 km, classée hors catégorie (8,7 % de pente moyenne) et inédite sur le Tour.

Quintana s'est dégagé sur les premières rampes du Portet. Quelques instants plus tard, le Slovène Primoz Roglic a démarré, suivi aussitôt par Froome. Mais Dumoulin a ramené le petit groupe comprenant Thomas et Bardet.

À l'avant, Quintana (28 ans) s'en est allé vers son deuxième succès d'étape dans le Tour, cinq ans après sa victoire au Semnoz (Haute-Savoie).

Jeudi 26 juillet, la 18e étape revient dans la plaine entre Trie-sur-Baïse et Pau (171 km), avant les derniers cols programmés pour vendredi 27 juillet.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.