16/07/2021 18:34
Vainqueur d'étape, meilleur jeune et solide maillot jaune, Tadej Pogacar (UAE) s'est aussi approprié jeudi 15 juillet le maillot à pois, en renversant le leader du classement du meilleur grimpeur Wout Poels (Bahrain) lors de la dernière étape de montagne.
>>Tour de France : Pogacar gagne au sommet du Portet
>>Tour de France : l'Autrichien Konrad s'impose en solitaire dans la 16e étape

Le Slovène Tadej Pogacar vainqueur de la 18e étape du Tour de France, entre Pau et Luz Ardiden, le 15 juillet.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le scénario de la bataille pour les pois a dû paraître familier à Primoz Roglic (Jumbo), leader du classement général en 2020 avant d'être détrôné par la tornade slovène à la veille de l'arrivée à Paris.

"On n'a jamais pensé à conquérir le maillot à pois, le jaune a toujours été la priorité", a assuré Pogacar à l'arrivée.

Mais "c'est un des plus beaux maillots. Si je le pouvais, j'aimerais en être vêtu chaque jour, les spectateurs en sont fous !" a ajouté le Slovène, qui compte dix-neuf points d'avance sur Poels, alors que deux unités restent à attribuer d'ici aux Champs-Élysées.

La lutte pour le classement de la montagne a été rude. Les Néerlandais en ont été le fil rouge, du premier porteur Ide Schelling (Bora) jusqu'à Wout Poels, dernier obstacle au triomphe de Pogacar.

Au fur et à mesure que la course a avancé, les prétendants se sont paradoxalement multipliés.

Les Alpes traversées, le grimpeur colombien Nairo Quintana (Arkéa-Samsic) semblait tenir la corde.

En un exploit au (double) Ventoux, le Belge Wout van Aert s'est à son tour approché des pois.

Mais le puncheur de la Jumbo s'est concentré sur son rôle d'équipier de Jonas Vingegaard, dauphin de Pogacar dans la course au maillot jaune.

"La dernière bataille est jouée" 

Le Néerlandais Wout Poels au départ de la 18e étape du Tour de France, entre Pau et Luz Ardiden, le 15 juillet.
Photo : AFP/VNA/CVN

Plus réguliers, Michael Woods (Israel SN) et Wout Poels étaient les mieux placés mercredi 14 juillet au départ de l'avant-dernière étape de montagne.

En deux victoires d'étape au sommet, au terme d'ascensions aux points doublés, Pogacar leur a dérobé la couronne de roi de la montagne.

Guère partageur, la terreur de la Grande Boucle s'adjuge les pois pour la deuxième année consécutive.

"La dernière bataille en montagne du Tour est jouée. Malheureusement, Wout Poels a perdu le maillot à pois", a constaté laconiquement l'équipe Bahrain sur Twitter.

À l'arrivée à Paris, le seul maillot qui devrait échapper à Tadej Pogacar est donc le vert, fermement cousu sur le buste de Mark Cavendish (Deceuninck).

Pas de quoi empêcher de dormir l'ogre slovène, tout de même sixième du classement par points.

"C'est déjà incroyable de monter sur un podium au Tour. Le jaune a toujours été la priorité. Ce qui arrive en complément, c'est simplement un gros bonus", a souri Pogacar.

Les prétendants déçus apprécieront, particulièrement Wout Poels.

"Ça peut devenir le jour le plus important de ma carrière", avait anticipé le Néerlandais avant le départ de l'étape à la télévision néerlandaise. Un autre mangeur de pois, longtemps hypnotisé par l'éclat de son maillot jaune, en a décidé autrement.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le bánh chưng gù, une spécialité des Tày dans le district de Van Bàn

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.