09/01/2021 16:53
L'exploration pétrolière va continuer à l'avenir, même si la demande est amenée à décliner face à l'urgence climatique, a souligné vendredi 8 janvier le PDG de Total, Patrick Pouyanné.
>>Total devient N°2 mondial du GNL en rachetant des activités d'Engie
>>Total acquiert 23% du français Eren Re pour 237,5 M EUR
>>Pétrole : Total va racheter Maersk Oil pour 7,45 milliards de dollars

Total prévoit un déclin de la demande pétrolière d'ici 2030 dans son scénario compatible avec l'Accord de Paris sur le climat, qui vise à limiter le réchauffement à 2 voire 1,5 degré.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Oui, la demande va atteindre un plateau puis décliner - et dans notre scénario à 1,5 degré (de réchauffement) le déclin est d'environ 1,5 à 2% par an", a-t-il dit lors du Forum Oddo BHF.

Total prévoit un déclin de la demande pétrolière d'ici 2030 dans son scénario compatible avec l'Accord de Paris sur le climat, qui vise à limiter le réchauffement à 2 degrés voire 1,5 degré.

"Mais les gens ne doivent pas oublier que le pétrole est une drôle d'activité dans laquelle, si vous n'investissez pas, vous avez un déclin naturel de 4 à 5% par an", a ajouté le patron de Total.

Même avec une demande en baisse, il faudra donc maintenir certains investissements face à des réserves pétrolières en déclin encore plus marqué, selon lui.

"Nous avons décidé de nous concentrer sur du pétrole à bas coût, pas cher", a dit M. Pouyanné, citant un seuil de rentabilité inférieur à 20 dollars le baril. Il a ainsi mentionné les régions comme l'Afrique et le Moyen-Orient, où le groupe est historiquement bien implanté, mais aussi le Brésil ou le Suriname.

"Il n'y a pas besoin de rechercher des choses qui sont par 3.000 m d'eau, très lointaines ou dans l'Arctique... et qui seraient trop chères à développer, parce que de toute façon ce pétrole-là pourrait ne jamais être produit", a-t-il souligné.

Total a par ailleurs d'importantes ambitions dans les énergies renouvelables et cette année sera "aussi active" que 2020 pour le groupe dans ce domaine, a-t-il indiqué.

"Vous verrez ces prochains jours que nous renforçons nos positions dans des pays comme les États-Unis ou l'Inde, et dans le biogaz", a annoncé M. Pouyanné. 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

Le festival Têt Viêt 2021 s’est ouvert à Hô Chi Minh-Ville Le festival du Têt Viêt 2021 (2e édition) a été inauguré en soirée du 21 janvier au parc Lê Van Tam, à Hô Chi Minh-Ville, dans une ambiance bon enfant, avec au menu de nombreuses activités spectaculaires et commerciales d’accueil du Nouvel An lunaire, qui approche à grand pas.