02/01/2016 09:22
Le Vietnam est connu pour ses beaux paysages, notamment ses chutes d’eau. Partons à la découverte des sept plus majestueuses d’entre elles, dont quatre dans les hauts plateaux du Centre que les colons Français avaient surnommé à juste titre «la terre des belles cascades».
>>La cascade Huou, une oasis de fraîcheur à Thanh Hoa
>>Môc Châu, la nature dans tous ses états

La chute d’eau de Ban Giôc. Photo : Phuong Hoa/VNA/CVN


Ban Giôc (Cao Bang)

La chute d’eau de Ban Giôc, province de Cao Bang (région Nord-Est), est l’un des sites naturels les plus impressionnants du Vietnam. Elle se situe sur la rivière Quây Son, qui marque la frontière sino-vietnamienne. La partie côté vietnamien appartient à la commune de Dàm Thuy, district de Trùng Khanh. La chute impressionne par sa hauteur (70 m) et plus encore par sa largeur (208 m). C’est d’ailleurs la plus large d’Asie du Sud-Est. Les chutes rugissent toute l’année dans un décor pastoral de rizières et de massifs de bambous, dominé par d’impressionnants pictons calcaires.

Le meilleur temps pour la visiter est de septembre à octobre, quand les pluies d’été qui la nourrissent sont moins fréquentes et que la récolte de riz bat son plein.

Tac Tinh (Lai Châu)

La province de Lai Châu, au Nord–Ouest du Vietnam, est frontalière de la Chine et du Laos, et jouxte les provinces vietnamiennes de Lào Cai, Son La et Diên Biên. Vous aurez l’occasion de visiter l’une des régions les plus reculées du Vietnam, notamment si vos pérégrinations vous emmènent dans le district de Sin Hô, à 60 km à l’ouest de la ville de Lai Châu.

Lai Châu réserve bien d’autres sites fabuleux  comme la chute d’eau de Tac Tinh (Amour contrarié), dans le district de Tam Duong. Cette chute est liée à la légende de deux jeunes qui s’aimaient mais qui ne pouvaient vivre ensemble. Car le père de la demoiselle voulait la marier à un autre gars, qu’elle n’aimait pas. Par dépit, elle se suicida en se jetant de la cascade. Impressionnés par ce sacrifice, les habitants locaux nommèrent la chute d’eau Tac Tinh.
 

La chute d’eau de Yang Bay. Photo : DL/CVN


Yang Bay (Khanh Hoà)

La baie de Nha Trang, province de Khanh Hoa (Centre), est considérée comme l’une des plus belles du Vietnam. Mais l’arrière-pays mérite aussi le détour, notamment pour ses belles cascades, la palme en la matière revenant à Yang Bay qui accueille d’année en année un nombre croissant de touristes en quête de nature sauvage.  Située à 45 km de la ville de Nha Trang, à 1.000 m d’altitude, cette cascade est cernée de forêts et de montagnes. Elle est alimentée par différents cours d’eau provenant des hauts plateaux du Centre, notamment la rivière Cai. Chaque niveau de cette cascade à étages renferme des vasques à l’eau limpide et fraîche. La dernier, profonde de 1,2 m, est idéale pour les non nageurs et les enfants.

Cam Ly (Lâm Dông)

Située à environ 3 km à l’ouest du centre de Dà Lat, province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), la chute d’eau de Cam Ly est une des destinations de choix pour les touristes visitant Dà Lat. Cam Ly signifie «ruisseaux d’eaux fraîches dans le cœur humain». Ce lieu est une inspiration sans fin pour les artistes.

La chute d’eau Preen. Photo : DL/CVN 


Prenn (Lâm Dông)

Située au pied du col de Prenn, sur la route de Hô Chi Minh-Ville à Dà Lat, c’est peut-être la plus grande et la plus belle cascade de tout les hauts plateaux du Centre. L’eau se précipite dans le vide sur 10 m avant de se fracasser sur une plate-forme rocheuse. Un sentier permet de passer derrière le rideau d’eau, une expérience vivifiante!

Pongour (Lâm Dông)

Situé à environ 50 km au sud de Dà Lat, province de Lâm Dông, la chute d’eau de Pongour est l’une des plus hautes du Vietnam. Dans les années 1920, après avoir exploré toute l’Indochine, les chercheurs français considérèrent que les hauts plateaux du Centre du Vietnam étaient vraiment «la terre des belles cascades». Selon la langue locale, Pongour signifie «corne de rhinocéros».  Enfouie dans la jungle, cette chute d’eau est haute comme un immeuble de 14 étages.

Thuy Tiên (Dak Lak)

Située à environ à 7 km au nord-est du village de Tam Giang, district de Krong Nang, ville de Buôn Ma Thuôt (province de Dak Lak, hauts plateaux du Centre), la chute d’eau de Thuy Tiên est connue pour sa légende de la jeune fille Ê Dê nommée H’Nang. Sa beauté poétique laisse une impression profonde sur les touristes.                     

Thuy Hà/CVN



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Sixième conférence sur la coopération touristique Vietnam - Taïwan (Chine) La 6e Conférence sur la coopération Vietnam - Taïwan (Chine) dans le tourisme a été organisée le 23 novembre dans la ville de Ha Long, province septentrionale de Quang Ninh.