01/07/2018 22:02
Dans un rapport sur l’investissement dans le marché immobilier au Vietnam, l’agence immobilière Savills Vietnam a déclaré que Singapour, la Corée du Sud, la Malaisie, le Japon, Hong Kong (Chine) et la Chine étaient les principaux investisseurs dans tous les segments de ce marché.
>>Boom du marché immobilier à l'ouest de Hô Chi Minh-Ville
>>Consultant en immobilier, un nouveau défi pour les jeunes
>>Les capitaux étrangers continuent d’affluer dans l'immobilier vietnamien

La population jeune et l'urbanisation galopante attirent les investisseurs étrangers dans le marché immobilier vietnamien.
Photo: CTV/CVN

"Pour les investisseurs étrangers, un marché de plus de 100 millions de personnes avec une population jeune et une augmentation significative du revenu par habitant sont des facteurs très attrayants", a déclaré Dr. Su Ngoc Khuong, directeur de l’investissement de Savills Vietnam.

Alors que les entreprises singapouriennes sont plus axées sur le segment des appartements, les investisseurs sud-coréens visent plutôt les supermarchés et autres centres commerciaux, à Hô Chi Minh-Ville, Hanoï et Dà Nang.

Pour les investisseurs japonais, le marché vietnamien est attractif en raison de sa population jeune, de l’urbanisation rapide, de la forte demande en bureaux et logements. Selon eux, la rapidité du développement économique et une main-d'œuvre abondante sont les raisons qui les poussent à investir dans l’immobilier de bureaux. Ainsi, Nomura Real Estate a acquis, en janvier 2018, 24% du capital de la Sunwah Tower, un immeuble de bureaux de Grade A à Hô Chi Minh-Ville.

Les investisseurs ont des segments d'investissement différents selon les pays d’où ils viennent.
Photo: CTV/CVN

Dans le contexte de nombre croissant de touristes étrangers au Vietnam, les investisseurs recherchent également des opportunités dans le secteur d'hôtellerie. En janvier, le groupe hôtelier japonais Mikazuki a annoncé son intention d'investir 100 millions de dollars dans un projet à Dà Nang. Bamboo Capital, une société d'investissement basée au Vietnam, a acheté le projet de centre de villégiature Malibu pour environ 14,8 millions de dollars auprès de la compagnie Indochina Hôi An Beach Villas.

Selon Savills Vietnam, le marché immobilier vietnamien présente encore de grands potentiels, notamment les projets complexes dans les grandes villes.

En mars 2018, CapitaLand a acquis 0,9 ha dans l’arrondissement Tây Hô à Hanoi. Keppel Land a acheté 10% des actions restantes de Jencity Limited, dans le projet Saigon Sports City, pour 11,4 millions de dollars, afin de détenir officiellement 100% du projet.
 

Minh Thu/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Les ponts célèbres de Dà Nang Dà Nang (Centre) est surnommée la ''ville de lumières'' en raison de ses ponts lumineux. Parmi eux, les trois plus importants enjambent la rivière Hàn: Dragon, Nguyên Van Trôi et Thuân Phuoc.