30/12/2019 10:58
Il faudra compter sur Toulon cette saison : le RCT de Patrice Collazo a arraché sur le fil le match nul (13-13) à Toulouse, champion en titre, dimanche 29 décembre dans un Stadium à guichets fermés en clôture de la 12e journée.
>>Top 14 : Toulouse - Toulon, le réveil de la force
>>Top 14 : Toulouse et Kolbe à l'honneur à la Nuit du Rugby

Le géant sud-africain de Toulon Eben Etzebeth (centre) saute à la touche sur le terrain de Toulouse en Top 14, le 29 décembre au Stadium.
Photo : AFP/VNA/CVN

C'est un petit coup d'arrêt pour les Toulousains, dont la série de sept victoires consécutives prend fin, et une belle opération pour les Varois, qui restent 3e au classement juste devant leurs adversaires du soir (4e).

C'est aussi le premier accroc à domicile des Toulousains depuis la défaite face à Castres le 29 septembre 2018, soit 22 victoires toutes compétitions confondues.

Oui, Toulon est bien de retour au sommet. Grâce à ce match nul, le RCT enchaîne en effet un cinquième match sans défaite en championnat et s'impose un peu plus comme un candidat crédible au titre.

Pour la troisième fois consécutive, Toulon se déplaçait à Toulouse pour le dernier match de l'année civile mais cette fois ce sont donc bien les Toulonnais qui ont terminé l'année avec le sourire, contrairement à la saison dernière et ce vilain 39-0 encaissé au Stadium.

Face à une équipe de Toulouse qui a balbutié son rugby, Toulon a pourtant longtemps cru passer à côté d'une belle opération. Notamment durant un premier acte plutôt à l'avantage des Varois pourtant cueillis à froid sur un exploit du demi de mêlée Sébastien Bézy qui a faussé compagnie à tout le monde pour inscrire le premier essai du match (10-0, 15e).

Privé de Cheslin Kolbe, son ailier champion du monde, touché aux côtes, le Stade Toulousain s'en est remis à son collectif et a bien été aidé par les maladresses toulonnaises. Notamment sur une mêlée importante (26e), à cinq mètres de ligne toulousaine, puis sur une pénaltouche manquée par Louis Carbonnel juste avant le repos (10-0). Vu le score final, les Toulonnais peuvent regretter de n'avoir pas pris les points.

Toujours invaincus depuis le retour de leurs internationaux de la Coupe du monde, les Toulousains ont pourtant offert aux Toulonnais l'opportunité de revenir dans le match sur un jeu au pied hasardeux de Sofiane Guitoune, bien exploité par le jeune champion du monde U20 Louis Carbonel quarante mètres plus loin (13-7, 52e). Anthony Belleau a ramené les deux équipes à égalité avec deux pénalités dans les dix dernières minutes (70e, 80e).

Deux mois après avoir disputé son dernier match, le quart de finale de Coupe du monde perdu face aux Gallois (19-20), le demi de mêlée Antoine Dupont est rentré à l'heure de jeu sous l'ovation de ses supporters qui ne l'avaient plus revu sous ce maillot depuis la finale remportée face à Clermont en juin.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

Le Grand Prix de F1 pour aider le développement du tourisme sportif au Vietnam L'administration nationale du tourisme du Vietnam (ANTV) et le Vietnam Grand Prix Corporation (VGPC) ont signé le 21 février un accord de coopération sur la promotion du tourisme du pays en association avec le Grand Prix de Formule One (F1).