11/02/2017 21:05

Le Pérou a offert vendredi 10 février une récompense pour toute information permettant d'arrêter l'ex-chef de l'État Alejandro Toledo, accusé d'avoir touché des pots-de-vin, un coup de tonnerre dans ce pays où le premier président indien était le chantre de la lutte anticorruption. L'ex-président de 70 ans se trouverait désormais à San Francisco - M. Toledo étant professeur d'économie à l'université voisine de Stanford - selon le gouvernement, qui redoute qu'il prenne la fuite vers Israël, sa femme ayant la nationalité israëlienne. Auparavant, les autorités péruviennes le pensaient en France, en raison notamment des publications sur Facebook de son épouse. Les autorités péruviennes, qui ont contacté la France et les États-Unis pour avoir leur coopération, ont offert une récompense de 30.000 dollars pour toute information sur sa localisation. Jeudi 9 février, le juge Richard Concepcion, chargé de l'affaire, avait émis un mandat d'arrêt international, ordonnant la "localisation immédiate" de l'ancien mandataire (2001-2006), "son arrestation et sa détention provisoire" pour 18 mois. M. Toledo est soupçonné d'avoir touché 20 millions de dollars de dessous-de-table du géant du BTP brésilien Odebrecht afin de remporter l'appel d'offres pour la construction d'un axe routier majeur reliant le Pérou au Brésil. Son avocat Heriberto Benitez a d'ores et déjà annoncé qu'il interjetterait appel de la décision, contestant la demande de détention provisoire.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
À la découverte de la vannerie des Nùng à Cao Bang

Nha Trang, station balnéaire attractive pour les vacances d’été La ville de NhaTrang (province de Khanh Hòa, Centre) fait partie des destinations de vacances les plus choisies des touristes vietnamiens et étrangers. Cette ville est appréciée grâce à son paysage séduisant, ses magnifiques îlots et à ses plages à l’eau turquoise, idéales pour la baignade et autres sports nautiques.