13/09/2018 11:49
Le Comité international olympique (CIO) a appuyé mercredi 12 septembre l'idée des organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo-2020 d'adopter l'heure d'été pendant la compétition afin de réduire les effets des fortes chaleurs estivales sur les sportifs et les spectateurs.
>>JO-2020: un système de reconnaissance faciale d'une ampleur inédite
>>Tokyo baptise les mascottes futuristes des JO-2020

Conférence de presse conjointe entre le chef de la Commission de coordination du CIO, John Coates, et le patron des Jeux de Tokyo, Yoshiro Mori, le 12 septembre.
Photo: AFP/VNA/CVN

"On sait que le marathon et ce genre d'événements démarreront tôt le matin, a déclaré en conférence de presse le chef de la commission de coordination du CIO John Coates. Mais puisque le soleil se lève à 04h40 du matin, on voit bien qu'il y a des bénéfices à passer à l'heure d'été."

"Ça nous paraît être une très bonne solution", a-t-il souligné, alors que le pays a connu une forte canicule cet été, poussant les organisateurs à demander au gouvernement de Shinzo Abe d'adopter le système d'heure d'été.

"Oui, nous avons prêté attention aux discussions sur ce qui ce passe dans le pays", a expliqué Coates. "On s'est beaucoup intéressés aux effets de la chaleur, en premier lieu pour les sportifs mais aussi pour les spectateurs."

Les JO-2020 se dérouleront en juillet-août, soit les mois les plus chauds de l'année au Japon.

Au moins 120 personnes sont mortes cet été en raison d'une vague de chaleur. Le pays a également été frappé par des catastrophes naturelles avec le passage d'un puissant typhon qui a fait 11 morts la semaine dernière puis un violent séisme qui a tué au moins 40 personnes.
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam