06/01/2022 13:49
L’agence de police d’enquête de la Police de la province de Long An (Sud) a perquisitionné et introduit une instance dans l’affaire impliquant "Tinh thât bông lai" (Maison pure) pour abus des libertés de religion.
>>L’amnistie 2021 continue à affirmer la politique de clémence de l’État
>>Le Vietnam se dote d’une loi sur les croyances et les religions
>>Consultation sur le projet de loi sur les croyances et les religions

Chez "Tinh thât bông lai".
Photo : TT/CVN

Cao Thi Cuc, âgée de 62 ans, domicilée dans la commune de Hoa Khanh Tây, district de Duc Hoa, province de Long An, propriétaire de "Tinh thât bông lai", rebaptisé "Thiên am bên bo vu tru" (Méditation du zen au bord de l’univers), est poursuivie pour abus des libertés de religion et abus de la charité en vue de la prise illégale des intérêts personnels.

Le conseil d’administration de l’Église bouddhique du Vietnam (EBV) de province de Long An a affirmé par écrit que "Tinh thât bông lai" n’est pas un établissement monastique légal placé sous sa gestion.

La résidence de Cao Thi Cuc abrite actuellement 18 personnes, dont 6 enfants et leurs mères, alors que la propriétaire s’est targuée d’élever des enfants orphelins pour appeler aux dons à ses propres comptes.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous au Centre de la quintessence du village artisanal vietnamien

SEA Games 31 : les visiteurs étrangers impressionnés À l’occasion des 31es Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games 31), le Vietnam a accueilli un grand nombre de sportifs, d’entraîneurs, d’officiels et d’amoureux du sport, venus de tous les pays de la région.