29/10/2018 22:48
Tiên Yên est un district situé dans le nord-est de la province septentrionnale de Quang Ninh, qui passe volontiers pour être un point d’interférences culturelles pour les différentes minorités ethniques de la région. Les autorités locales viennent d’ailleurs d’y organiser, du 10 au 14 octobre, la deuxième Semaine culturelle, sportive et touristique des ethnies du Nord-Est.
>>Une exposition sur les Bru-Vân Kiêu à Hanoï
>>La culture ethnique s’épanouit à Phu Tho
>>Activités en l’honneur de la Fête nationale au Village culturel et touristique des ethnies
>>Thua Thiên-Huê fait revivre l'architecture traditionnelle de l'ethnie Cô Tu

Un spectacle lors de la cérémonie d'ouverture de la la 2e Semaine culturelle, sportive et touristique des ethnies du Nord-Est.
Photo: Van Duc/VNA/CVN

Les communautés qui ont participé à cette Semaine culturelle ont présenté leurs danses et leurs chants traditionnels mais aussi des danses modernes. Mais elles ont également participé à des compétitions sportives.

"Cette semaine culturelle, sportive et touristique permet de mettre en lumière différentes traditions culturelles des ethnies de la région du Nord-Est", a indiqué Truong Công Ngàn, secrétaire du Comité du Parti et président du Comité populaire du district de Tiên Yên. "Les 1.500 artistes et sportifs qui y participent viennent de 14 quartiers, bourgs et villes de la province de Quang Ninh et de trois districts de la province de Lang Son."

Les touristes, eux, venaient de partout. Lù Thi Nguyêt, par exemple, est une Say venue de la province de Lào Cai. "En fin de compte, les ethnies du Nord-Est présentent de nombreuses similitudes avec celles du Nord-Ouest", a-t-elle constaté. "J’ai remarqué par exemple que les San Chi s’habillaient et dansaient comme nous, les Say de Sapa."

Outre de nombreux programmes folkloriques, cette Semaine culturelle, sportive et touristique de Tiên Yên a marqué les esprits et même les estomacs avec une fête culinaire dont la vedette était ce fameux gallinacé endémique, qui a été classé parmi les 50 meilleures denrées alimentaires du pays.

Mais si cette semaine du 14 au 18 octobre était un événement exceptionnel, les habitants de Tiên Yên ont droit, chaque week-end, à des activités folkloriques organisées dans le vieux quartier.

Lê Duong Vi, un Nùng vivant en hauteur de Tiên Yên, n’a jamais manqué à ce rendez-vous. "Je viens chaque week-end dans cet espace piéton. C’est très animé, il y a beaucoup de monde. Jeunes et moins jeunes, nous célébrons tous l’identité de nos ethnies respectives", a-t-il dit.

Cet espace piéton auquel Lê Duong Vi faisait allusion à l’instant fait partie des projets menés par les autorités de Tiên Yên pour développer le tourisme et valoriser les cultures traditionnelles locales. Les autres projets consistent à construire des infrastructures à la cascade de Pac Sui, aux mangroves de Dông Rui, au marché forain de Hà Lâu ou encore au village culturel des Tày, des Dao et des San Chi.

La communication facile entre Tiên Yên et d’autres localités du Nord-Est comme Ha Long, Lang Son, Mong Cai, Binh Liêu ou l’aéroport international de Vân Dôn est un autre atout du district qui devrait permettre de diversifier les offres touristiques de la province de Quang Ninh, qui après tout, ne possède pas que la baie de Ha Long. 

VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

Ancienne cité impériale de Huê : une chute de 72,6% de son chiffre d’affaires en 2020 En raison de l’impact de la pandémie de COVID-19, le nombre de touristes dans l'ancienne cité impériale de Huê (Centre) en 2020 a fortement chuté, avec un million de touristes.