29/04/2020 18:01
Surnommée le verger du Sud, la province de Tiên Giang cherche à promouvoir la croissance de sa fruiticulture notamment pour ses agrumes en raison de leur rentabilité ainsi que de la demande régulière du marché.
>>Exportation de 38.000 tonnes supplémentaires de riz
>>La sécheresse et la salinisation affectent la province de Tiên Giang

Les pamplemousses à peau verte dans toute leur splendeur à Cho Gao, province de Tiên Giang (Sud).

Selon le Service provincial de l’agriculture et du développement rural, Tiên Giang dispose actuellement d’environ 70.000 ha d’arbres fruitiers de toutes sortes dont quelque 12.000 ha d’agrumes, réparties notamment dans les districts de Châu Thành, Cai Bè, Cai Lây et Cho Gao. Depuis une dizaine d’années, les pamplemousses sont les vedettes de la province devant les durians, les mangues, lesmandarines ou autres longanes.

Les pamplemousses à peau verte
et Long Cô Co favorisés


La superficie totale de pamplemousses de Tiên Giang est estimée à plus de 4.700 ha, pour les deux principales variétés que sont les pamplemousses à peau verte et ceux de Long Cô Co.

Selon Cao Van Hoa, directeur du Service provincial, annuellement, quelque 80.000 tonnes de pamplemousses sont mises sur le marché et ce type de fruit s’avère beaucoup plus bénéfique pour les horticulteurs locaux que de nombreux autres fruits. Les mandarines ou les oranges ont un rendement moyen de l’ordre de 150.000 tonnes.

M. Hoa a également déclaré que dans de bonnes conditions d'agriculture intensive, les agrumes en général et l'orange, le pamplemousse à peau verte et celui de Long Cô Co en particulier apportaient toujours de grands avantages économiques par rapport à de nombreux autres arbres fruitiers. En conséquence, les producteurs de ces fruits  ont des sources de revenus plus importantes pouvant bien stabiliser leur vie. Ainsi, les zones rurales s’orientent rapidement vers plus de modernisation. Ce sont des produits agricoles d'exportation de grande valeur pour la province de Tien Giang.

Valoriser les pamplemousses locaux

À l’heure actuelle, Tiên Giang met en œuvre de nombreuses politiques pour promouvoir la grande valeur de ces agrumes, en aidant les producteurs à toujours faire mieux. L'une des orientations importantes porte sur l'application de techniques avancées, la lutte efficace contre les ravageurs et l'agriculture intensive selon les critères VietGAP. Le transfert des sciences et des technologies dans le domaine de la culture des agrumes permet aux horticulteurs de mettre un terme aux pratiques agricoles dépassées et obsolètes, tout en élaborant une agriculture étroitement associée à la conservation et au développement après récolte, au marché de consommation de produits.

Les pamplemousses à peau verte régalent les consommateurs.

Parallèlement à l'orientation de l'agriculture intensive selon les critères VietGAP, Tiên Giang reproduit également des modèles de plantation d'agrumes de manière scientifique, efficace et durable. Par exemple, le modèle de culture de la goyave en culture alternée dans les vergers d'orangers pour éviter que les psylles d'agrumes ne provoquent la maladie des feuilles jaunes vertes, une grave maladie touchant les agrumes dans le delta du Mékong aujourd'hui. Ce modèle est très apprécié par l’Institut des fruits du Sud pour son efficacité durable dans la lutte contre les ravageurs pour les agrumes en général.

Selon le Docteur Hô Van Chiên, directeur du Centre de protection de plantes du Sud, relevant du Département de protection des végétaux, Tiên Giang est également activement impliquée et le bénéficiaire local du Projet de lutte intégrée contre les ravageurs (IPM), et de production d'agrumes orientée vers la norme VietGAP dans les provinces du sud, mis en œuvre par le Département de la protection des végétaux en coordination avec l'Université de Western Sydney (Australie) dans 5 provinces de Tiên Giang, Bên Tre, Dong Thap, Vinh Long et Cân Tho.

Rien qu'à Tiên Giang, grâce au projet, 687 ménages ont été formés à l’éradication des ravageurs sur les agrumes. C'est l'une des conditions préalables importantes de la feuille de route de la production agricole vers VietGAP, selon le Dr. Chiên.

L'objectif de la province de Tiên Giang est d'élargir la zone des pamplemousses vedettes que sont, le pamplemousse à peau verte et le pamplemousse Long Cô Co jusqu'en 2025 à 6.880 ha, en se concentrant principalement dans les zones inondées de l'Ouest. La superficie des orangers et des mandarines serait également entendue à 8.130 ha dans les districts de Cai Lây et de Cai Bè.

D'autre part, grâce au transfert de technologie et à l'application de la biotechnologie dans le processus de production, en réduisant les coûts et en améliorant la qualité des produits, Tiên Giang vise à atteindre plus de 80% des producteurs d'agrumes d'ici 2025 suivant la norme VietGAP et 30% de la superficie d'agrumes répondant à ce critère.

Texte et photos : Truong Giang/CVN





 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Quang Tri souhaite relancer le tourisme après la distanciation sociale Le tourisme maritime et insulaire de la province de Quang Tri commence doucement à se remettre sur pied à la suite de la longue période de distanciation sociale causée par la pandémie de COVID-19. Plusieurs sites touristiques rouvrent leurs portes afin d’accueillir les visiteurs.