04/06/2014 10:51
Pour assurer la sécurité et la traçabilité mais aussi pour améliorer la compétitivité des produits agricoles, la province de Tiên Giang (Sud) a lancé le projet "Créer des zones de production de végétaux aux normes VietGAP" dans de grands districts comme Go Công, Go Công Dông, Go Công Tây, Cho Gao et Châu Thành, sur une superficie totale de 450 hectares et pour un coût de près de 19,5 milliards de dông. L’expérimentation est menée de juin 2014 à fin 2016.


La province de Tiên Giang cultive chaque année près de 50.000 hectares de légumes, et produit environ 800.000 tonnes de toutes sortes de légumes.
Photo : Pham Binh/VNA/CVN


En 2014, la province soumettra à la certification VietGAP près de 90 hectares de ces cultures. Les points importants dans la mise en œuvre de ce projet sont la formation du personnel aux normes VietGAP, le recensement des zones propices au projet, et le transfert des techniques VietGAP aux agriculteurs.

La province se préoccupe de la recherche de débouchés pour la production, et encourage la collaboration et la coopération entre organisations, entreprises, cuisines collectives.

La province de Tiên Giang cultive chaque année près de 50.000 hectares de légumes, et produit environ 800.000 tonnes de toutes sortes de légumes. Toutefois, les cultures de légumes aux normes VietGAP sont limitées puisque seuls 15,14 hectares ont été certifiés.

Outre les objectifs spécifiques de création et d'expansion des zones de production aux normes VietGAP, le projet a pour objet de transférer les techniques agricoles, et d'assister les agriculteurs dans l’amélioration du rendement de leur production.

CPV/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Quang Ninh accueille 10 millions de touristes de janvier à septembre Selon le Service provincial du tourisme, au cours des neuf premiers mois de l’année, le nombre de touristes ayant visité Quang Ninh est estimé à plus de 10 millions, dont 3,6 millions de visiteurs étrangers, soit une hausse respective de 25% et de 19% en glissement annuel.