15/09/2018 21:25
La province de Thua Thiên-Huê (Centre) a décidé de créer un corridor de biodiversité reliant la Réserve du sao la (une espèce bovine en voie de disparition, connue scientifiquement sous le nom de Pseudoryx nghetinhensis) à la Rserve naturelle de Phong Diên.
>>Des expériences japonaises en matière de gestion des océans
>>Énergies renouvelables: potentialités et défis

Un “sao la” (reconnu au nom scientifique “Pseudoryx nghetinhensis”), une des espèces les plus menacées, dans la Réserve naturelle de Phong Diên, province de Thua Thiên-Huê (Centre).
Photo: Archives/CVN

Ce projet de protection des animaux dans ses réserves naturelles cherche à améliorer la qualité de l'écosystème et à maintenir la couverture forestière actuelle de 83% dans ce corridor de biodiversité, tout en protégeant les paysages naturels et les habitats des espèces.

Ce corridor de biodiversité vise également à protéger d'autres espèces à forte valeur patrimoniale en dehors du sao la, notamment le douc (Pygathrix nemaeus), le gibbon à favoris blancs du Nord (Nomascus leucogenys) et le loris paresseux pygmée (Nycticebus pygmaeus).

Le projet vise à sensibiliser le public à la protection de la biodiversité et au développement des forêts, notamment les propriétaires forestiers. On espère que ses résultats contribueront à de nouvelles politiques de gestion des corridors de biodiversité et à l’utilisation raisonnée des ressources naturelles.

En outre, cela améliorera les moyens de subsistance des habitants locaux grâce à la mise en œuvre d'activités de protection des forêts, de réduction de la pauvreté et de développement de l’agriculture.

La province de Thua Thiên-Huê a également étendu la réserve du sao la à près de 15.520 ha et l'a reliée à d'autres zones où le sao la est présent, à Quang Nam (Centre), au Parc national de Bach Ma à Thua Thiên-Huê et à la zone de protection de Xe Sap du Laos, afin de créer un vaste continuum forestier propice à la survie de l’espèce.

Cette réserve du sao la abrite plus de 1.200 espèces de faune et de flore, dont de nombreuses espèces rares.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ancien ambassadeur de France et son amour spécial pour Hanoï

Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus Depuis 300 ans, la station balnéaire de Bà Ria-Vung Tàu occupe une place particulière dans le Sud du Vietnam. Dotée de paysages naturels exceptionnels et d’un riche patrimoine culturel et historique, le tourisme est un secteur économique majeur de cette province.