12/08/2017 14:49
Longue de 3 km, Thinh Long est une plage sauvage située dans le district de Hai Hâu, province de Nam Dinh (Nord), à 150 km de Hanoï. Elle offre des vacances inoubliables entre farniente et baignade.
>>La baie de Vinh Hy à Ninh Thuân
>>Trà Cô, la plage la plus romantique du Vietnam
>>Les plages du Vietnam parmi les moins chères du monde

L’hôtel Công Doàn Thinh Long est un établissement simple mais de qualité.

De Hanoï, pour se rendre à Thinh Long, il faut emprunter la Nationale 1A puis la Nationale 21. Tout le long du chemin, on peut admirer des églises et de paisibles villages ruraux entourés de rizières. 

Une plage tranquille et paisible

Sauvage, sable fin, c’est la première image qui s’impose quand on découvre cette plage, aménagée depuis quelques années. Elle est connue des touristes du Nord, notamment des Hanoïens. Située à 150 km du centre-ville de la capitale, elle garantit en effet aux citadins stressés un lieu idéal pour se ressourcer. La plupart des touristes passent la nuit dans l’hôtel Công Doàn Thinh Long, le plus coté de la zone touristique.

La plage de Thinh Long est remarquable pour ses paysages authentiques.

Thinh Long est très paisible, propre et absolument sans danger pour les nageurs. L’été, les grosses vagues font la joie des baigneurs. La plage est ombragée de filaos à perte de vue. «La plupart des touristes viennent de Hanoï et des provinces du Nord. Ils sont les plus nombreux en été, particulièrement les week-ends», a informé Kim Oanh, responsable à l’hôtel Công Doàn Thinh Long.

Les voyageurs peuvent louer un canot pour partir à la découverte d’îlots rocheux. Dans les villages de pêcheurs, on leur montrera le mode de vie local. Les vacanciers pourront profiter de fruits de mer délicieux à des prix imbattables, et aussi de bols de pho bò (soupe de nouilles de riz au bœuf), une spécialité de la province de Nam Dinh.

«La plage de Thinh Long est remarquable pour ses paysages inaltérés et sa beauté sauvage. Ici, tous les tracas de  la vie quotidienne s’évaporent comme par magie. L’autre attrait de taille, ce sont aussi tous ces fruits de mer», a partagé Thu Thuy, une touriste de Hanoï.

D’autres sites à découvrir

L’église en ruine est aussi une destination touristique.
La  pagode de Linh Ung est aussi située dans le chef-lieu de Thinh Long, pas très loin de la plage. La particularité de cet édifice centenaire est d’accueillir des personnes en difficulté. En outre, il aide des enfants défavorisés à continuer d’être scolarisés. «En 25 ans, la pagode a aidé des centaines de personnes. Actuellement, elle héberge cinq étudiants, 12 enfants et 15 per-sonnes âgées», a confié Thich Dàm Bich, le bonze gérant.

Un autre site à voir est l’église de la commune de Hai Ly, district de Hai Hâu. En ruine, elle est inondée lors des grandes marées. De nombreuses autres constructions de la commune de Hai Ly ont dû être abandonnées en raison de l'intrusion marine.

Il ne faut pas manquer aussi les marais salants de Hai Ly pour admirer le travail des paludiers. L’eau de mer saturée est dirigée vers des bassins où va se produire la cristallisation. Les paludiers doivent travailler toute la journée pour gagner un maigre salaire.
 
Texte et photos : Mai Huong/CVN   



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand l’héritage architectural français au Vietnam se dévoile

Dà Nang vise neuf millions de touristes d'ici 2020 La ville de Dà Nang est devenue une destination populaire pour les touristes nationaux et étrangers ces dernières années. La ville a été honorée l'année dernière comme "la principale destination en Asie en termes de festivals et d'événement festifs", lors du gala du Prix mondial de Voyage - Asie & Australie.