05/03/2022 16:18
La fondeuse norvégienne Therese Johaug va raccrocher les skis à 33 ans au terme d'une carrière conclue en apothéose avec trois médailles d'or individuelles aux Jeux de Pékin, décrochées après une longue attente.
>>Ski alpin : Shiffrin gagne à nouveau en slalom à Schladming et dépasse Stenmark
>>Ski alpin : Odermatt à l'assaut des monuments suisses
>>Saut à ski : Kobayashi s'impose sur la 1re étape de la Tournée des quatre tremplins

La Norvégienne Therese Johaug célèbre sa médaille d'or dans l'épreuve féminine de ski de fond libre 30 km à départ groupé, lors des Jeux olympiques d'hiver de Pékin 2022, au Centre national de ski de fond de Zhangjiakou, le 20 février. Photo : AFP/VNA/CVN

"Il reste encore quelques courses qui doivent être bouclées cette saison mais le moment est venu de se concentrer sur la vie en dehors du sport de haut niveau", a écrit l'athlète vendredi 4 mars sur son compte Instagram.

Johaug met ainsi fin à une carrière bien remplie et conclue de la plus belle des manières en moissonnant trois médailles d'or olympiques en individuel --celles qui manquaient à son palmarès-- le mois dernier à Pékin.

La skieuse norvégienne d'1,62 m avait ouvert le bal en remportant le premier titre des Jeux dans le skiathlon, puis elle avait dominé le 10 km classique et la mass start 30 km skate.

Un parfum de revanche pour elle qui avait été privée des JO de Pyeongchang quatre ans plus tôt, sous le coup d'une suspension de 18 mois prononcée par le Tribunal arbitral du sport pour violation des règles antidopage.

Elle avait été testée positive à un stéroïde après avoir utilisé une crème fournie par le médecin de l'équipe norvégienne pour des brûlures aux lèvres.

S'ils ne l'avaient pas accusée de tricherie, les juges lui avaient reproché sa négligence, brisant ainsi son rêve olympique et les espoirs de ses innombrables fans.

Ce point noir dans sa carrière à succès n'avait pas entamé l'immense popularité de la jeune femme en Norvège, un pays féru de ski.

À son retour de suspension, elle s'était montrée irrésistible, raflant notamment trois médailles d'or aux Mondiaux de Seefeld (Autriche) en 2019. En 2021, elle fait encore mieux aux Championnats du monde d'Oberstdorf (Allemagne) avec quatre victoires en quatre courses (elle compte 14 titres mondiaux en tout).

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous au Centre de la quintessence du village artisanal vietnamien

SEA Games 31 : les visiteurs étrangers impressionnés À l’occasion des 31es Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games 31), le Vietnam a accueilli un grand nombre de sportifs, d’entraîneurs, d’officiels et d’amoureux du sport, venus de tous les pays de la région.