05/02/2018 16:18
La Première ministre britannique Theresa May reçoit lundi 5 février à Londres le négociateur en chef de l'UE Michel Barnier dans un climat de tension au sein du gouvernement conservateur sur les orientations à donner au Brexit.
>>Le Royaume-Uni dans l'UE "c'est fini", dit Le Drian aux entreprises japonaises
>>Brexit : l'UE s'apprête à fixer sa position sur la phase de transition

La Première ministre britannique Theresa May, le 17 janvier à Londres.
Photo : AFP/VNA/CVN

M. Barnier s'entretiendra également avec le ministre britannique chargé du Brexit, David Davis. C'est la première fois depuis le début des négociations que les deux hommes se rencontrent dans la capitale britannique pour évoquer le Brexit. Ils s'étaient jusqu'ici toujours retrouvés à Bruxelles.

Les entretiens porteront sur les "négociations à venir sur la période de mise en œuvre (du Brexit)" et sur les "prochaines étapes de la construction d'un nouveau partenariat entre l'UE et le Royaume-Uni", a indiqué l'exécutif britannique.

En décembre, Londres et Bruxelles ont conclu un accord préliminaire sur leur divorce, et doivent désormais s'entendre sur la période de transition post-Brexit et la future relation qui unira les deux parties.

Les discussions à Londres se tiendront à la veille du lancement d'une nouvelle séance de négociations, de mardi 6 février à vendredi 9 février à Bruxelles.

Du mardi 6 février au jeudi 8 février, les discussions entre les délégations européenne et britannique porteront sur des aspects techniques concernant la sortie du Royaume-Uni de l'UE, la frontière et relation entre la province d'Irlande du Nord et la République d'Irlande, et la période de transition, qui doit débuter au lendemain du Brexit, prévu le 29 mars 2019, et doit durer deux ans.

Le vendredi 9 février sera consacré à une rencontre des coordinateurs des deux camps qui doit permettre à Londres d'"actualiser" ses attentes quant à la future relation entre l'UE et le Royaume-Uni, pour laquelle les discussions doivent commencer en mars.

Lundi dernier 29 janvier, l'UE avait fait part de sa position pour négocier la phase de transition post-Brexit souhaitée par le Royaume-Uni. Les 27 pays qui resteront dans l'UE ont approuvé le principe "d'une transition +statu quo+, mais sans représentation institutionnelle" pour le Royaume-Uni, selon l'adjointe de M. Barnier, Sabine Weyand.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Développement du tourisme communautaire au Vietnam Au cours de ces dernières années, le tourisme communautaire s’est bien développé dans plusieurs localités, dont les provinces de Hoà Binh, Lào Cai (Nord), et Quang Nam (Centre).