13/06/2015 14:43
Thanh Hoa recèle de nombreux sites touristiques qui, il y a peu, étaient mal ou sous-exploités. Des efforts ont été entrepris pour redorer son blason touristique, avec un certain succès.

>>L’Année nationale du tourisme 2015 s’ouvre à Thanh Hoa

À Thanh Hoa (Centre), en 2011, la citadelle de la dynastie des Hô a été reconnue patrimoine culturel mondial par l’UNESCO. À l’occasion du déclenchement de l’Année nationale du tourisme 2015, sur le thème «Connexion aux patrimoines mondiaux», le temple Bà Triêu - dédié à la Dame Triêu - a été classé «vestige national spécial en termes d’histoire et d’architecture».
 

Thanh Hoa est fière de sa citadelle de la dynastie des Hô, reconnue patrimoine culturel mondial par l’UNESCO. Photo : VNA/CVN


Ces dernières années, la physionomie touristique de Thanh Hoa s’est radicalement modifiée. La province, notamment le chef-lieu de Sâm Son, a donné un coup de balai aux «tracasseries» affectant les touristes, en tête prix exorbitants et mendicité. Les infrastructures, notamment le parc hôtelier, se sont étoffées. De nouveaux sites ont été aménagés comme la cascade de Ma Hao, le village de Nang Cat (district de Lang Chanh), la zone de Xuân Liên (district de Thuong Xuân), la Réserve naturelle de Pù Luông (district de Quan Hoa et Ba Thuoc).

La petite cité balnéaire de Sâm Son, en particulier, a été saluée par l’Administration nationale du tourisme pour ses efforts qui ont porté leurs fruits.

Investissements massifs

Thanh Hoa a injecté plus de 400 milliards de dôngs pour restaurer plus de 200 vestiges, notamment la citadelle des Hô, la zone des vestiges spéciaux de Lam Kinh (district de Tho Xuân), la zone touristique de Hàm Rông (ville de Thanh Hoa), le ruisseau aux poissons de Câm Luong (district de Câm Thuy), la zone d’écotourisme et de culture de Truong Lê (chef-lieu de Sâm Son).

Actuellement, la province recense 672 établissements hôteliers avec environ 14.000 chambres et 75 hôtels de un à quatre étoiles avec plus de 4.000 chambres.

Mais ses efforts ne doivent pas faire oublier que le tourisme à Thanh Hoa reste en-deçà de ses potentiels. Il faut donc continuer d’améliorer la qualité des services, du parc hôtelier, renforcer les liens avec d’autres localités comme Ninh Binh, Thua Thiên-Huê, Quang Nam, Hô Chi Minh-Ville et Hanoi, pour établir des circuits intéressants.

Quê Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.