05/08/2018 09:34
Le programme de prévention de la transmission du VIH/sida mère-enfant, réalisé à Thanh Hoa (Centre), a permis de réduire le nombre de nouvelles infections chez les enfants.
>>Conférence sur le sida: "une dangereuse complaisance" à combattre
>>L'ONUSIDA alerte sur le ralentissement du progrès dans la lutte contre le VIH/sida

Conseils donnés à des femmes enceintes séropositives à l’Hôpital gynéco-obstétrique de Thanh Hoa (Centre).

Les femmes enceintes séropositives ont un risque élevé de transmission du virus à leur bébé durant leur grossesse, à la naissance ou en le nourrissant au sein. Cependant, tous les enfants nés d’une mère séropositive ne sont pas infectés par le virus grâce à des traitements antirétroviraux précoces.

Le programme de prévention de la transmission du VIH/sida de la mère à l’enfant dans la province de Thanh Hoa est réalisé depuis 2009 sous de nombreuses modalités. Le Centre provincial de prévention et de lutte contre le VIH/sida a fait tout son possible pour faciliter l’accès des mères enceintes séropositives à des services de prévention de la transmission du VIH/sida de la mère à l’enfant.

Renforcer les activités de sensibilisation

Jusqu’à maintenant, dans l’ensemble de la province, 22 salles de consultations  médicales réservées à ces femmes ont été installées dans les cliniques des districts. Dix-neuf communes proposent des services de consultation médicale et de fourniture d’antirétroviraux aux femmes enceintes séropositives.

Les bébés nés d’une mère porteuse du VIH/sida bénéficient de lait et d’antirétroviraux au cours des quatre premières semaines après leur naissance, de traitements des infections opportunistes ou encore de tests précoces du VIH/sida.

En outre, les activités de sensibilisation ont été renforcées par le biais de cours de perfectionnement ou de débats…Jusqu’à maintenant, plus de 10.000 femmes enceintes ont bénéficié de conseils et de tests du VIH/sida. 

Dang Thi D., domiciliée dans le quartier de Dông Huong, ville de Thanh Hoa, a été contaminée par son mari il y a deux ans quand elle était enceinte. Elle a reçu des conseils de la part de médecins et des traitements par des antirétroviraux apportés par le programme de prévention de la transmission du virus du VIH/sida mère-enfant.

"Nous, les séropositifs, nous rencontrons beaucoup de difficultés dans la vie quotidienne. Grâce à ce programme de prévention, ma petite fille n’a pas été infectée. Il s’agit d’une grande joie et d’une grande  motivation pour bâtir une vie meilleure", partage Mme D.

Selon Lê Truong Son, directeur du Centre de prévention et de lutte contre le VIH/sida de la province de Thanh Hoa, dans les temps à venir, son établissement continuera de renforcer les activités de sensibilisation sur la nécessité des traitements antirétroviraux lors des premiers mois de grossesse, de présenter ses services médicaux dans les localités ainsi que d’élargir des services de prévention  de la transmission du VIH/sida de la mère à l’enfant.

Texte et photo: Huong Linh - Duong Ngoc/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Cat Dang, village de la laque le plus renommé du delta du fleuve Rouge

Hôi An, la destination la plus paisible et romantique du monde La chaîne de télévision CNN a récemment classé Hôi An parmi les 16 meilleurs sites de loisir et les 10 sites les plus romantiques du monde. Qu’est ce qui rend alors la vieille cité de Hôi An aussi attractive?