01/05/2019 17:02
Des bénévoles à l'allure de scouts, récurent un canal crasseux de Bangkok. Ils font partie de l'armée de volontaires déployée à travers toute la Thaïlande à l'approche du couronnement du roi, un symbole de dévotion et d'unité dans un royaume.
>>Thaïlande: les résultats des élections générales inchangés par les nouvelles élections
>>Thaïlande: nouvelle élection dans cinq provinces

Des employés de la poste thaïlandaise repeignent un passage piétons devant leurs bureaux à l'approche du couronnement du roi, à Bangkok le 25 avril. 
Photo: AFP/VNA/CVN

Dans le centre historique de la capitale, casquettes bleues vissées sur la tête et vêtus de chemises jaunes, la couleur de la monarchie, certains balayent les rues, d'autres repeignent les trottoirs ou élaguent des haies sous la chaleur écrasante de l'été thaïlandais.

Le projet "Jit Arsa", ou "volontaires spirituels", a été lancé en 2017 par le roi Maha Vajiralongkorn pour aider à préparer les cérémonies de crémation de son père Bhumibol Adulyadej, décédé en 2016 après 70 ans de règne.

Depuis, selon les autorités, ce programme a attiré des millions de personnes qui, rassemblées au sein de leur entreprise, d'une administration ou d'une association, effectuent diverses tâches d'intérêt général.

Répétition à Bangkok le 30 avril pour une procession sur l'eau prévue lors du couronnement du roi en Thaïlande. Photo: AFP/VNA/CVN

Cette frénésie de bénévolat s'est beaucoup développée à l'approche des trois jours du couronnement de Maha Vajiralongkorn, du 4 au 6 mai.

Dans la province de Tak, à plusieurs centaines de kilomètres des cérémonies du couronnement qui ont lieu à Bangkok, les rues ont été entièrement nettoyées.

Pongpat Sumangkaset a aussi pris l'habitude de participer avec son unité de police à des actions bénévoles.

Dimanche 5 mai, l'officier de 22 ans sera l'un des milliers de volontaires déployés le long du parcours de la procession royale durant laquelle le roi sera porté par des soldats dans un palanquin doré.

"Ce genre d'événements n'arrive pas tous les jours", sourit le jeune homme alors que le dernier couronnement remonte à 1950.

Des dizaines de fonctionnaires se sont aussi portés bénévoles pour participer à six semaines de formation afin d'apprendre les innombrables us et coutumes en vue de la procession royale dimanche. Ils veilleront à ce que le public les respecte à la lettre, dans ce pays où l'on se met au sol au passage du roi.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.