03/06/2018 18:18
Un globicéphale est mort après avoir ingurgité plus de 80 sacs en plastique dans le Sud de la Thaïlande, ont annoncé des responsables, après une vaine tentative de sauvetage du mammifère.
>>Les sacs plastique fins disparaissent des caisses des magasins

Des vétérinaires tentent de sauver un globicéphale (dauphin-pilote) au sud de la Thaïlande, le 28 mai. Photo: AFP/VNA/CVN

La Thaïlande est l'un des pays qui consomme le plus de sacs en plastique au monde, causant chaque année la mort de centaines de créatures marines qui vivent près des plages fréquentées du pays. Ce globicéphale, également appelé dauphin-pilote, a été retrouvé à peine vivant à proximité de la frontière avec la Malaisie, a précisé le ministère de la Marine et des ressources côtières sur sa page Facebook samedi 2 juin.

Une équipe de vétérinaires a essayé de le sauver "mais finalement le globicéphale est mort" vendredi après midi 1er juin, poursuit le message. Selon l'autopsie, l'animal avait dans l'estomac 80 sacs en plastique qui pesaient environ huit kilos, a souligné le ministère. Le dauphin-pilote avait vomi cinq sacs en plastique durant l'opération de secours.

Ces sacs ont empêché le mammifère de se nourrir de tout autre aliment nutritif, selon Thon Thamrongnawasawat, biologiste et conférencier à l'université de Kasetsart, à Bangkok. Au moins 300 animaux marins dont des baleines, des tortues de mer et des dauphins meurent chaque année dans les eaux thaïlandaises après avoir ingurgité du plastique, a détaillé Thon Thamrongnawasawat.
 
AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un mois destiné aux artistes français au Vietnam

Tourisme durable au Parc national de Tràm Chim Avec sa forêt et ses paysages remarquables, le Parc national de Tràm Chim, province de Dông Thap (delta du Mékong), a été classé 2000e site Ramsar parmi les zones humides du monde et 4e site Ramsar du Vietnam.