20/08/2019 15:23
Le Département royal des forêts de la Thaïlande introduit un nouveau modèle de plantation forestière qui, dit-il, peut réduire les coûts, tout en créant davantage d'espaces verts.
>>La croissance thaïlandaise au 2e trimestre est la plus lente depuis 2014
>>Thaïlande: le niveau du Mékong augmente régulièrement
>>La Thaïlande s'attend à une croissance économique de plus de 3%

Le parc national de Khao Sok – l’une des réserves fauniques les plus belles en Thaïlande. Photo: Bangkokpost/CVN

Attapon Charoenchansa, directeur du Département royal des forêts de la Thaïlande, a déclaré que le nouveau modèle serait testé sur 300.000 rais (48.000 ha) de 13 provinces. Ce plan fait partie du plan stratégique national du gouvernement sur 20 ans visant à porter la superficie forestière à 55%, contre 30% actuellement, a-t-il indiqué.

Avec 10.960 bahts par rai (0,16 ha) pour planter des arbres, ledit département a dépensé près de 900 millions de bahts au total pour la plantation d'arbres sur 800.000 rais (128.000 ha) au cours du dernier exercice fiscal. En dépit du budget, le taux de couverture en Thaïlande a diminué - une tendance que M. Attapon impute aux villageois sans terres qui occupent les forêts nouvellement plantées.

Le département doit donc changer son rôle de producteurs forestiers en fournisseurs de semences d’arbres. ''Les habitants nous aideront à planter les arbres sur les terrains attribués. Ils vont bénéficier économiquement de ces arbres et le pays aura un plus grand nombre d'arbres pour améliorer l'environnement'', a-t-il dit. Le nouveau modèle sera beaucoup moins cher et résoudra les problèmes d'intrusion. Cela ne coûtera que 1.000 bahts par rai, et l'argent sera consacré à la culture de germes pour les donner aux communautés locales.

En vertu du plan, les habitants locaux doivent se conformer à la "règle des 20%". En pratique, chaque communauté doit affecter 20% de ses terres à la plantation d'arbres indigènes, économiques et comestibles. Le département royal des forêts s’attend à ce que la superficie de couverture devra atteindre 5 millions de rais (800.000 ha) dans la phase d’essai.

Le modèle pourrait être utilisé pour reboiser les terres que le gouvernement a données aux communautés pauvres, conformément à un plan visant à réduire l’inégalité en matière de revenu et de résoudre le problème des personnes sans terre, a-t-il souligné.

VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

L’île aux aigrettes de Chi Lang Nam à Hai Duong Située sur le lac d’An Duong, district de Thanh Miên, province de Hai Duong, l’île aux aigrettes de Chi Lang Nam est un site écotouristique abritant des milliers d’oiseaux.