10/10/2017 17:49
La Thaïlande, la Malaisie et Singapour sont devenus des centres pour les travailleurs migrants d'autres pays membres de l'ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-Est), selon un nouveau rapport de la Banque mondiale publié lundi 9 octobre.

>>La Thaïlande ajourne sa loi relative à l’emploi des travailleurs migrants
 

Des travailleurs cambodgiens à un poste frontalier Cambodge - Thaïlande.
Photo: Khmertimeskh/CVN


Dans le rapport intitulé "Migrating to Opportunity" (Migrer pour l'opportunité), la migration intra-régionale dans l'ASEAN a considérablement augmenté entre 1995 et 2015, transformant la Thaïlande, la Malaisie et Singapour en centres de migration régionaux avec 6,5 millions de migrants - soit 96% du nombre total de travailleurs migrants dans l'ASEAN. La Thaïlande a accueilli 3,75 millions de migrants venus du Myanmar, du Laos et du Cambodge, tandis que la Malaisie avait reçu 1,48 million de migrants de l'ASEAN, principalement d'Indonésie et du Myanmar, et Singapour, 1,28 million de migrants, dont la majorité en provenance de Malaisie et d'Indonésie.

Selon ce rapport, les migrants peu qualifiés se déplacent souvent à l'étranger pour chercher des possibilités d'emploi, notamment dans les secteurs de la construction, de la plantation et des services domestiques.

La Communauté économique de l'ASEAN a pris des mesures pour faciliter le déplacement des travailleurs, mais ces règlements ne s'appliquent qu'à certaines professions telles que médecins, dentistes, infirmières, ingénieurs, architectes, comptables et agents de voyage.

Selon Sudhir Shetty, économiste en chef de la Banque mondiale pour l'Asie de l'Est et le Pacifique, l'adoption de politiques appropriées aidera les pays d'origine des travailleurs migrants à profiter des avantages économiques, tout en protégeant leurs citoyens à l'étranger. Dans les pays d'accueil, les travailleurs étrangers peuvent combler la pénurie de main-d'œuvre et promouvoir la croissance économique.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Découvrir la nuit de Hanoï en bus à impériale à toit ouvert La Compagnie générale des transports de Hanoï (Transerco) lancera un bus de nuit à impériale à toit ouvert de 19h30 à 20h30 à partir du 1er août pour attirer plus de passagers.