23/06/2014 18:13
Le pouvoir militaire thaïlandaise a réussi à obtenir une très large approbation de la population pour ses résultats après avoir pris le pouvoir il y a un mois, montre un sondage d'opinion publié dimanche 22 juin.

Le Conseil national pour le maintien de la paix et de l'ordre thaïlandais (NCPO), sous contrôle de l'armée, a obtenu un taux d'approbation de 8,82 sur 10 pour ses résultats obtenus en un mois, selon le sondage réalisé par "Suan Dusit Poll" entre le 17 et 21 juin.

Le général Prayuth Chan-ocha. Photo : Xinhua/VNA/CVN


Pour un total de 1.614 personnes interrogées dans le cadre du sondage à travers la Thaïlande, 72,79% estiment que le pays est devenu pacifique et sans conflits depuis la prise de pouvoir par le NCPO.

Environ 65% des sondés espèrent que le NCPO restera au pouvoir jusqu'à ce que la paix soit totalement rétablie dans le pays. Le 22 mai dernier, l'armée thaïlandaise a annoncé un coup d'État et pris le pouvoir après sept mois de crise politique et de manifestations qui s'étaient soldés par une impasse.

Le président du Parti Puea Thai Charupong Ruangsuwan avait présenté sa démission. Le tribunal militaire thaïlandais a délivré un mandat d'arrêt contre Charupong Ruangsuwan et six autres personnes qui n'ont pas répondu à la convocation. Actuellement, le régime militaire thaïlandais n'autorise aucune activité politique des partis, ce qui paralyse le parti Puea Thai.

L'ancien ministre de l'Éducation et membre du Puethai, Chaturon Chaisaeng, est accusé d'avoir violé la loi sur la criminalité informatique. Il a nié ces allégations. En outre, il est également accusé d'incitation à la violence, de lutte contre la convocation du pouvoir militaire.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Excursion dans le village des marionnettes sur l’eau de Dào Thuc