28/02/2020 22:02
Vendredi 28 février, le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-o-cha et cinq des membres de son cabinet ont survécu à une motion de censure à la Chambre des représentants après quatre jours d'intense débat.

>>La Thaïlande compte trois nouveaux cas de COVID-19
 

Le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-o-cha, le 21 janvier à Narathiwat au Sud de la Thaïlande. Photo : AFP/VNA/CVN


Le Premier ministre Prayut Chan-o-cha a reçu 272 voix pour, 49 voix contre, deux abstentions.

Le vice-Premier ministre Prawit Wongsuwan a obtenu 277 voix pour. Le vice-ministre de l'Agriculture, Thammanat Prompow, a reçu le moins de votes de confiance (269).

L’opposition, à l’exception des députés du parti du Future Forward (FFP) qui vient d’être dissous sur décision de la Cour constitutionnelle et du parti Seri Ruam Thai, n’ont pas participé au vote, après avoir échoué à convaincre la Chambre des représentants de prolonger la durée du débat.

Selon les médias locaux, après le vote de confiance, le Premier ministre Prayut Chan-o-cha a déclaré qu’il ne procéderait pas au remaniement du cabinet et qu’il continuerait de travailler de manière transparente.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

COVID-19 : les entreprises touristiques renforcent la sécurité Face à la situation compliquée de l'épidémie de COVID-19, le Service du tourisme de Hanoï a ordonné aux unités, aux entreprises, aux organisations et aux particuliers de renforcer les mesures de sécurité dans la lutte et la prévention de la pandémie ; d’estimer les effets de cette épidémie sur le secteur du tourisme.