18/09/2019 18:17
La Commission thaïlandaise des valeurs mobilières et des changes (SEC) et son homologue cambodgienne (SECC) ont signé mardi 17 septembre un mémorandum d'entente pour coopérer et échanger des informations sur l’émission d’actions transfrontalières et de certificats de dépôt.
>>Du rat en brochette, une collation de plus en plus populaire sur les routes du Cambodge
>>La Thaïlande s'attaque aux problèmes économiques

Cérémonie de signature d'un mémorandum d'entente entre la SEC et la SECC.
Photo: Thaipublica/CVN

Le mémorandum d'entente a pour objectif de favoriser l’émission d’actions transfrontalières reliant les marchés des capitaux des deux pays. L’accord est le résultat d’une discussion fructueuse qui a eu lieu entre les deux commissions au début du mois d’août dernier. Il est considéré comme une étape importante reflétant la solidité des liens bilatéraux et permettant de renforcer davantage le précédent protocole d’accord signé en 2014.

Le dernier mémorandum d'entente concerne la création et la mise en place des fonctions d'un groupe de travail chargé du processus d’émission d’actions transfrontalières et de certificats de dépôt. Il comprend également des renseignements pour ceux qui souhaitent émettre des valeurs mobilières en Thaïlande et au Cambodge.

Grâce à cette collaboration étroite, une société cambodgienne devrait devenir la première société étrangère cotée en Bourse de Thaïlande, après l'entrée en vigueur en 2015 de la réglementation de la SEC sur les actions transfrontalières, a déclaré Ruenvadee Suwanmongkol, secrétaire générale de la SEC.

Les obligations sont un autre outil financier qui retient une grande attention des entreprises des deux pays. Ce mémorandum d'entente devrait créer de plus grandes opportunités d’affaires ainsi que stimuler la croissance et la prospérité durables de la région.

Sou Socheat, directeur général de la SECC, a déclaré que ce document offrirait aux sociétés cambodgiennes et thaïlandaises d’autres moyens pour avoir accès aux capitaux, aiderait les émetteurs à développer leurs activités, à accroître leur liquidité et à accéder à de nombreux investisseurs potentiels.

"En outre, nous sommes certains que la mise en œuvre de ce mémorandum d'entente constituera un bon modèle de coopération dans la région et nous sommes optimistes quant à la croissance commune des marchés des capitaux dans la région", a-t-il ajouté.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Le Centre du Vietnam reste une destination sûre Alors que de nombreuses localités ont suspendu leurs activités touristiques pour prévenir les infections respiratoires aiguës causées par la nouvelle souche du coronavirus (COVID-19), le Centre du Vietnam fait des efforts pour assurer la sécurité pour accueillir les voyageurs, avec des mesures pour consolider son image de destination sûre.