31/01/2019 20:58
Une grave pollution atmosphérique a forcé mercredi 30 janvier les autorités de Bangkok à ordonner la fermeture de près de 450 écoles pendant trois jours.

>>Des écoles malaisiennes fermées à cause des fumées indonésiennes
>>La pollution de l'air atmosphérique classée cancérigène, selon l’OMS
 

La qualité de l'air à Bangkok est la pire depuis au moins un an. 
Photo: Reuters/VNA/CVN


Le gouverneur de Bangkok, Aswin Kwanmuang, a déclaré que la pollution pourrait durer jusqu'au 3 au 4 février et la fermeture des écoles devrait permettre de réduire le trafic.

Il a ajouté que l'administration émettrait bientôt un avertissement appelant les populations à s'abstenir de toute activité à l’extérieur et avait déployé des drones à pulvérisation d'eau pour réduire les nuages dans les zones importantes.

Le 24 janvier, Air Visual, un moniteur indépendant d'indices de qualité de l'air (AQI) en ligne, a classé Bangkok au niveau "malsain", atteignant 171 AQI, contre 156 le 14 janvier.

Greenpeace a déclaré que Bangkok est actuellement la 10e  ville la plus polluée au monde, rivalisant avec certaines villes chinoises.

La directrice de Greenpeace Thaïlande, Tara Buakamsri, a déclaré que les niveaux à Bangkok étaient les pires depuis au moins un an.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Prix bas pour rencontres riches Ces dernières années, le fait de passer ses nuits en dortoir est devenu une pratique de plus en plus répandue parmi les visiteurs à Dà Nang. Explications.