20/03/2020 19:28
Le ministère thaïlandais des Finances a confirmé le 19 mars que les visiteurs étrangers ayant été traités pour le COVID-19 dans ce pays, pourraient demander le remboursement des frais médicaux qu’ils avaient réellement payés.
>>La Thaïlande s'efforce de maîtriser le COVID-19
>>Thaïlande : 18 blessés dans des attentats à la bombe à Yala
>>La Thaïlande détecte 30 nouveaux cas d’infection au SARS-CoV-2

L'aéroport international Suvarnabhumi à Bangkok (Thaïlande).
Photo : Ngoc Quang/VNA/CVN

La confirmation du ministère thaïlandais des Finances selon laquelle les visiteurs étrangers ayant été traités pour le COVID-19 dans ce pays, pourraient demander le remboursement des frais médicaux qu’ils avaient réellement payés, s'étend également aux étrangers qui ont été placés sous surveillance en attendant les résultats du test au coronavirus. Les Thaïlandais et les étrangers, y compris les expatriés, qui sont couverts par le régime de protection sociale de la Thaïlande, peuvent réclamer des frais médicaux pour un montant qui dépasse la limite du régime de protection sociale, a estimé Poomisak Aranyakasemsuk, directeur général du Département contrôleur du ministère des Finances.

Jusqu’à l’après-midi du 20 mars, la Thaïlande a signalé 322 cas de contamination au coronavirus SARS-CoV-2, dont un décès. Le Myanmar a décidé de suspendre à partir du 18 mars l’envoi de travailleurs à l’étranger par crainte de l'épidémie de COVID-19. Le ministère birman des Affaires étrangères ont annoncé le 19 mars l'interdiction d'entrée sur le territoire qui s'applique aux visiteurs étrangers. À ce jour, le Myanmar n’a détecté aucun cas d’infection.

VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le carnaval de Ha Long aura lieu en septembre si le COVID-19 est sous contrôle Le carnaval de Ha Long et la Semaine du tourisme Ha Long - Quang Ninh 2020 seront organisés à l’occasion de la Fête nationale du Vietnam (2 septembre) si l’épidémie de COVID-19 est sous contrôle, a annoncé le Comité populaire de la province de Quang Ninh (Nord).