28/08/2019 22:44
Le cabinet thaïlandais a approuvé mardi 27 août un budget de 34,8 milliards de bahts (plus d’un milliard de dollars) pour garantir aux agriculteurs un prix raisonnable pour leur riz et leur huile de palme.

>>La Thaïlande, championne des exportations de durians
 

Un agriculteur cultive du riz dans la province thaïlandaise de Pathum Thani.
Photo: bangkokpost/CVN


Sur ce montant, 21,5 milliards de bahts seront destinés à 892.000 familles de riziculteurs enregistrées auprès du ministère thaïlandais de l'Agriculture et des Coopératives. Les 13,3 milliards restants seront réservés à 300.000 familles de planteurs de palmier à huile enregistrées.

Applicable ce mois-ci jusqu'en septembre 2020, la garantie du prix de l'huile de palme est de 4 bahts pour un kilogramme de produit contenant 18% d'huile.

La garantie du prix du riz sera appliquée pendant un an, à partir d'octobre 2019, et couvrira cinq types de riz.

Le même jour, le cabinet thaïlandais a approuvé un autre montant de 25,8 milliards de bahts pour assister 4,3 millions de familles d'agriculteurs dans leur production. Il a également décidé de réserver une somme de 18,5 milliards de bahts à l’assistance des agriculteurs touchés par la sécheresse, laquelle sera utilisée avant le 30 septembre.

Une proposition concernant la garantie du prix du caoutchouc allant jusqu’à 26 milliards de bahts sera soumise au cabinet dans les deux prochaines semaines.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Ban Giôc, les plus grandes chutes d’Asie du Sud-Est Situées dans la province septentrionale de Cao Bang, à la frontière avec la Chine, les chutes de Ban Giôc sont les plus grandes d’Asie du Sud-Est. C’est une destination formidable pour les touristes désireux de sortir des sentiers battus.