17/08/2019 22:30
Un colloque international sur la légionnaire d'automne s’est tenu le 16 août dans la ville de Thai Nguyên, province éponyme du Nord. Il a réuni des experts en provenance du Pakistan, d’Inde, d’Indonésie, de Thaïlande, des Philippines et, bien sûr, du Vietnam.

>>Les insectes, un déclin mondial sans précédent
 

Un maïs ravagé par la légionnaire d’automne dans la province de Thai Nguyên (Nord).

Photo: VNA/CVN


Selon la l’Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), la légionnaire d’automne, ou Spodoptera frugiperda, est un insecte originaire des régions tropicales et subtropicales des Amériques. Si sa présence n’est pas bien gérée, l’insecte peut causer des dommages importants aux cultures. Elle s’attaque de préférence au maïs, mais peut se nourrir sur plus de 80 espèces de cultures, notamment riz, sorgho, millet, canne à sucre, cultures maraîchères et coton. Elle a été détectée pour la première fois en Afrique Centrale et en Afrique de l’Ouest début 2016 et s’est propagée rapidement dans pratiquement toute l’Afrique subsaharienne. En juillet 2018, la légionnaire d’automne a été détecté en Inde et au Yémen.

Au Vietnam, le papillon est apparu début 2019 et a ravagé plus de 18.000 hectares de maïs, selon le Département de protection végétale. Plusieurs programmes d’action ont été lancés pour lutter contre ce ravageur. 

Le colloque a été organisé par l’Académie vietnamienne des sciences agricoles (VAAS), le Département de protection végétale et le groupe Bayer.
 

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.