15/08/2018 11:59
Ces derniers mois, on a vu une relance des projets d’investissement direct étranger (IDE) au Vietnam dans le segment des matières premières secondaires pour les filières du textile-habillement et de la maroquinerie.

>>Textile et maroquinerie: la Chine est le premier fournisseur du Vietnam
>>Maroquinerie : optimisme de rigueur pour 2018

 

Dans l'usine textile de la Sarl sud-coréenne Rio Industries à Quang Nam (Centre). Photo: BDT/CVN


Fin juillet dernier, le groupe allemand Amann a mis en chantier son projet d’usine de fil à coudre dans la zone industrielle de Tam Thang, province de Quang Nam (Centre). D’un coût d’investissement de 13,8 millions de dollars pour la première phase, cette usine aura une capacité de production de 1.000 tonnes de fil à coudre par an. Sa mise en service est prévue en juin 2019.

Fondé en 1854 en Allemagne, Amann est actuellement l’un des 3 leaders mondiaux dans la production et distribution de fil à coudre pour les secteurs du textile-habillement et de la maroquinerie. L’Europe et l’Asie sont ses débouchés principaux.

Toujours dans le même segment, la société sud-coréenne Rio Industries a investi dans la zone industrielle de Tây An (province de Quang Nam) dans une usine d’une capacité annuelle de 4.440 tonnes de fil à coudre.

En février 2018, la société japonaise YKK a reçu la licence d’investissement pour son projet d’usine de fermetures éclair dans la zone industrielle de Dông Van III, province de Hà Nam (Nord). D’un montant d’investissement inscrit de 80 millions de dollars, elle sera dotée d’une capacité annuelle de 420 fermetures éclair.

Ces projets d’IDE contribueront à réduire les importations nationales d’accessoires pour ces secteurs et donc à baisser leurs coûts de production. En particulier, en 2017, l’exportation nationale d’accessoires pour le textile-habillement et la maroquinerie avait atteint 1,2 milliard de dollars.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.