03/12/2018 23:08
L’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP) qui entrera en vigueur au début 2019, offrira de nombreuses opportunités aux exportateurs vietnamiens, notamment ceux du secteur du textile-habillement.
>>Lancement d'un rapport sur les risques liés à l'eau pour l'industrie textile
>>Textile-habillement: renforcer la coopération Vietnam - Inde
>>L'industrie de la chaussure et du textile présentée à Hô Chi Minh-Ville

Vinatex est actif dans la recherche et la fourniture d’informations aux entreprises canadiennes. Photo: Pham Kiên/VNA/CVN

Selon Lê Tiên Truong, directeur général du Groupe du textile et de l’habillement du Vietnam (Vinatex), bien que les États-Unis, qui représentent 50% de la valeur d’exportation annuelle des produits de textile et d’habillement, ne participent pas à cet accord, il reste encore plusieurs marchés potentiels pour le Vietnam comme l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Chili et le Canada.

Ce dernier est un marché prometteur avec un chiffre d’affaires d’exportation annuelle de 13,3 milliards de dollars. Cependant, les exportations des produits textiles du Vietnam au Canada restent encore modestes, seulement 550 millions de dollars chaque année. Le Vietnam et le Canada n’ont pas encore signé d'accord de libre-échange, le CPTPP offre l’opportunité d'une coopération entre les deux pays dans ce domaine.

Récemment, une délégation composée de compagnies générales de Hanoï et de Hoa Tho, de la compagnie générale de Duc Giang, de la compagnie internationale par actions de Phong Phu… a effectué une visite au Canada. Elles ont présenté  leurs savoir-faire et potentiels dans le design, les modèles, la production, la fourniture de matières premières… De nombreux rencontres et contacts directs ont été organisés entre  entreprises vietnamiennes et canadiennes.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.