20/06/2019 20:57
Le ministère de l’Industrie et du Commerce va octroyer des certificats d’exportation aux exportateurs de textile-habillement vers le Mexique via Internet.
>>Textile-habillement: les accords de libre-échange apportent des opportunités
>>Exportations de textile-habillement en forte croissance

Cérémonie pour annoncer l'octroi de certificats d’exportation via Internet pour les produits textiles exportés vers le Mexique, le 20 juin à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Lors d’une cérémonie organisée le 20 juin à Hanoï, le vice-ministre de l’Industrie et du Commerce, Trân Quôc Khanh, a indiqué que l’octroi des certificats d’exportation via Internet aiderait à favoriser les exportations de textile-habillement selon l’Accord de partenariat global et progressiste transpacifique (CPTPP).

Les membres du CPTPP représentent 13,5% du PIB mondial et cet accord promet de belles perspectives aux produits de textile-habillement, a affirmé Trân Quôc Khanh, ajoutant que l’application du principe du pays d’origine était difficile pour le Vietnam car le pays s’appuyait encore largement sur les importations de matières premières textile.

Cependant, sur le long terme, le CPTPP encouragera les investissements dans la filière des matières premières, a-t-il indiqué.

Selon le vice-ministre Trân Quôc Khanh, afin d’éviter des abus du principe du pays d’origine, le ministère de l’Industrie et du Commerce avait travaillé avec la partie mexicaine afin de créer un mécanisme de contrôle et de l’appliquer en ligne.

Présente à cet événement, l’ambassadrice du Mexique au Vietnam, Sara Valdes Bolano, a souligné que le Vietnam était un partenaire important de son pays et que l’entrée en vigueur du CPTPP affirmait la volonté de ses membres de continuer d’ouvrir leurs marchés.

Le CPTPP a été signé par 11 États membres: Australie, Bruneï, Canada, Chili, Japon, Malaisie, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pérou, Singapour et le Vietnam, à Santiago en mars 2018.

Il est le successeur de l'accord de partenariat transpacifique (TPP), un accord similaire incluant les États-Unis. Cependant, le président Donald Trump a retiré les États-Unis du TPP peu après son élection.

Le CPTPP réduit les droits de douane sur les produits agricoles et industriels, assouplit la réglementation en matière d’investissement et renforce la protection de la propriété intellectuelle.

L’Australie, le Canada, le Japon, le Mexique, la Nouvelle-Zélande et Singapour ont été les six premiers membres à ratifier l’accord, ouvrant ainsi la voie à son entrée en vigueur.

Le CPTPP devrait promouvoir la croissance économique et la réduction de la pauvreté, créer plus d'emplois et améliorer les conditions de vie des populations des pays membres.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager Le tourisme expérientiel convient à ceux qui aiment découvrir de l’intérieur la vie et la culture d’un pays. Au Vietnam, il séduit un nombre croissant de visiteurs étranger.